Le mois d’Août est déjà arrivé, et avec lui, la rentrée se rapproche de plus en plus. Moment de stress pour la plupart des collégiens, l’association ZUPdeCO leur propose un accompagnement individualisé afin de les aider au mieux à réussir.

D’après les chiffres de l’association, 140 000 jeunes sortent chaque année du système scolaire sans qualification. Souvent issus de milieux difficiles, les parents ont toutes les difficultés du monde à aider leurs enfants, « faute de moyens financiers, de disponibilité ou de capacité » à participer aux devoirs. Pour nous faire prendre conscience de l’ampleur du phénomène, le site Internet de ZUPdeCO partage quelques chiffres marquants : les élèves ont plutôt tendance à décrocher en année de Seconde ; un enfant issu d’un milieu défavorisé est trois fois plus susceptibles d’obtenir des mauvais résultats comparé à un enfant issu d’une classe plus aisée. Les conséquences du décrochage scolaire sont catastrophiques : 46% des 18-24 ans sans diplôme sont sans emploi et 30% de ces jeunes sans diplôme vivent sous le seuil de pauvreté.

« L’échec scolaire n’est pas une fatalité », telle est la devise de ZUPdeCO. Un tuteur est assigné à un enfant et est en charge de vérifier ses devoirs, de l’aider à les réaliser, de le suivre dans son parcours. En plus de cela, les élèves ont la possibilité d’accéder à un tutorat numérique via le site ZUPdeCOURS qui regroupe des cours vidéo, des fiches et des exercices interactifs.

Enfin, pour ceux qui se destinent au professorat ou qui aiment tout simplement aider bénévolement, l’association recrute des tuteurs en service civique.