Trois micro suffisent pour percer. Un trio de trois ans, la chaine des « 3 » se brise avec l’arrivé de DJ Karter aussi bon aux platines qu’en break dance. Pour voir ses talents n’hésite pas à prendre un ticket pour aller les voir dans leur tournée de fin d’année.

Alors qu’ils sont actuellement en tournée pour leur dernier EP de 9 chansons en flat avec le Youtubeur Maxenss, ils viennent de passer à Strasbourg et en toute honnête, objectivement ( pas du tout ) ils sont excellent en live.

Le concert a été entièrement diffusé sur le Facebook de Maxenss en direct, n’hésitez pas à aller checker pour savoir si on vous voit.

Un groupe à surveiller de près. Dans un style hip hop mais chill, leur sons connaissent des moments de folie également. Sur des refrains entrainants et des couples que « maday maday » vous allez faire plaisir à vos oreilles.

« On assume ces références-là ( IAM Alliance Ethnik ), ce sont des artistes que l’on a beaucoup écoutés, note Vinsi. Cela dit, dans notre son, on adapte ce courant à un côté très “chill electro”, avec des samples ethniques. Ça sonne très différent de tout ce que l’on entend aujourd’hui, mais c’est un son qui nous correspond. »

Constitué de Pex Alien et Vinsi ainsi que Dj Karter, le groupe retourne la scène rap française, et a déjà fait des premières parties d’artistes reconnus tels que Youssoufa ou Nekfeu. Ils se sont rencontrés dans un freestyle de rue avant de se lancer en collectif de danseurs grandeurs initialement  » Le Vaisseau » avant de s’emparer d’un style musical bien à eux et de lancer VSO sur orbite.

Ils avouent dans leur biographie sur le site Universal Music, avoir une fascination et donc une influence pour le rock. En live, cela se ressent, ils n’hésitent pas à mettre le feu et faire sauter non stop le public, les faire s’écarter et se rentrer dedans, comme dans un concert de métal. L’ambiance et la sueur sont au rendez vous grâce à cette énergie folle, qui se traduit dans la chanson « Rocknrolla » également, homme au rock.

 

Southcoaster leur dernier EP, laisse transparaître à mon avis un gout pointu pour l’alcool et la fête. Cet EP sent la bonne humeur et cela se ressent sur scène.
Entre esprit festif et moments dédiés au “chilling” ( comme dans « Southcoaster »), les rappeurs décrivent avec précision leurs sentiments de garçons du Sud ( avec « Magma » ) , cette ambiance d’ennui provincial ( le titre « TimeLapse » ) , ce parfum californien ( « Rollercoaster » qui met le feu au public littéralement )  qui hâle leur musique et la rend fluide, chaleureuse et sexy avec la chanson « Sucre ».

 

Je pourrais parler de chacune de leur chanson, qu’elle fasse parti du dernier EP excellent en partenariat avec Maxenss ( et à au son Martin, le 5ème membre indispensable du groupe ) ou encore du très bon Hipophia, mais le plus simple est de vous laisser aller les écouter et profiter de ce doux son venu du sud pour nous réchauffer.

Image de couverture.