Afin d’étendre leur culture théâtrale, les jeunes acteurs du département théâtre du Conservatoire de Grand Poitiers ont étudié le dramaturge anglais Howard Barker. Ils ont alors pu voir ce qui, selon lui, s’opposait au théâtre du divertissement ; à savoir le théâtre de la catastrophe.

A travers son oeuvre, les acteurs du conservatoire, tous cycles confondus, proposent un parcours itinérant dans les locaux du conservatoire, afin d’offrir monologue ou dialogue (traduit), à la fois drôle et angoissant.
Déambulant d’une salle à l’autre, nous pouvons voir (ou revoir) certains acteurs, dans leur vie quotidienne. Incarnant leur personnage hors de la scène à laquelle nous avons assistés,  on semble les croiser dans la vie quotidienne.
Basé selon le principe de l’objet, le spectacle est très original et d’une virtuosité inégalable. Les représentations, peu nombreuses, s’enchaînent, ce qui permet aux acteurs de ne pas perdre leur rôle.
Ayant débuté le 1er février, la « semaine de la catastrophe » se termine le 5 ; avec un atelier de lecture contemporaine le Lundi 5 février à 19h30 pour clôturer cette semaine.

Si le théâtre n’est pas à votre goût parce que vous êtes enfermés une heure et demi dans une salle sombre, vous serez ravie de vous rendre d’une pièce à l’autre afin de vous dégourdir les jambes. Si vous êtes au contraire un adepte du théâtre, cela vous fera une nouvelle expérience immanquable.

Pour plus de renseignement : cliquez ici !