Vous adorez les musées et la picole ? Si tel est le cas, le musée des arts du Cognac… n’est pas fait pour vous. La ville de Cognac en Charentes sait mettre en avant son histoire et son patrimoine gustatif, dont la célèbre boisson fait partie intégrante.

Sculpture de Jean-Pierre Dussaillant

Construit sur l’hôtel Perrin de Boussac de 1567, réhabilité en 2004, le musée déploie tout l’éventail du cognac : de la création à la vente, le tout mis en rapport avec l’histoire de la ville, intimement liée au commerce de cette eau-de-vie. Au cours du XVIIIème siècle, le cognac est considéré comme la meilleure eau-de-vie du monde. Les britanniques et les hollandais la connaissent bien et vont jusqu’en Charentes pour s’en procurer. D’autres vont plus loin et s’installent dans la ville pour créer leur propre maison de commerce, comme l’Irlandais Richard Hennesy en 1765, qui donnera son nom à la célèbre maison de cognac.

Alambic à Cognac de 1901

Échantillons de cognac

Le musée ne se concentre pas uniquement sur l’histoire du commerce du cognac, mais également sur les évolutions techniques de sa création. Tout un pan est par exemple dédié à Claude Boucher, inventeur français de la mécanisation de la fabrication des bouteilles en verre entre la fin du XIXème et le début du XXème siècle.

En parlant de verre, une petite galerie est dédiée aux plus belles bouteilles de cognac, toute maison confondue :

Drakkar de la maison norvégienne Larsen, 1952

Bouteilles de la maison Camus, XXème siècle

Pour finir, de façon plus ludique, vous serez ravis d’apprendre que le musée convient aussi aux enfants : tout un itinéraire pédagogique leur est dédié. Et pour bien terminer la visite, quoi de mieux que de sentir les différents aromates du cognac ?