« On ne va pas parler d’Indochine… »

Depuis que le Monde est Monde, les êtres humains sont classés en deux catégories : Les hommes et les femmes, les garçons et les filles, les mecs et les meufs, les gows sûres et les gars sûrs ( liste non exhaustive ).

Etre un garçon c’est obligatoirement aimer la couleur bleue, aimer la bagarre, devenir pompier ou policier et tout ça en pantalon. Etre une fille c’est obligatoirement aimer la couleur rose, aimer les fleurs, devenir princesse ou maîtresse et tout ça en robe ou jupe

« Je suis un mâââââââââle ! Je suis une femeeeeeeeelle ! »

MAIS ! ( Il y a toujours un mais… ), des irréductibles humains ont décidé de ne pas respecter ces stéréotypes, mais plutôt de s’habiller comme ils  l’entendent. Sans se préoccuper des « Qu’en  dira t-on ? », « Est-ce un homme ou une femme ? » car le plus important c’est d’être en accord avec soi, et la MODE l’a bien compris.

Le jour où les femmes avaient interdiction de porter un pantalon et qu’elles se sont rebellées telles des amazones… 

Oui, durant ces quelques lignes, ça sera la minute « histoire », parce qu’il n’y pas si longtemps que ça j’ai lu que la loi interdisant le port du pantalon pour une femme a été abrogée en… 2013 ! Donc toutes les femmes de France étaient des délinquantes avant cette année-là !

« Thug Life !  »

Essayons d’être sérieux, une femme qui portait le pantalon au début du XIXe siècle, était considérée soi comme une travestie ou comme une « bad girl  » car l’adage disait : « Une fille qui porte des pantalons est une fille qui se conduit mal car une femme honnête a des genoux sales ». Voilà l’ambiance.

Cependant au début du XXème siècle, des femmes venant d’horizons différents : Violette Morris ( sportive ), ou bien encore Marlène Dietrich ( actrice ) défient l’ordre établi d’une société patriarcale et portent le pantalon, laissant ainsi la porte ouverte…

Violette Morris et Marlène Dietrich

Ce jour où les hommes ont porté la jupe, mais qu’en 2016, on fait les outrés… 

Et oui, de nos jours un homme portant une jupe est stigmatisé en tant que faible, ou bien « fofolle » et pourtant durant l’histoire il n’y avait pas plus viril qu’un homme portant une jupe…gladiateur

« Grâce a cette magnifique jupette, j’ai remporté l’oscar les gars ! Et j’ai des poils sur le torse ! »

Effectivement, en Occident les gladiateurs se battaient en tunique grecque, les soldats romains étaient limite en mini-jupe mais les kilts étaient aussi portés ( et le sont toujours d’ailleurs ) par nos amis des Hautes Terres d’Ecosse ( Coucou Duncan Macleod  ! ), car la priorité c’était avant tout le confort.

L’audace de la Mode

Yves Saint Laurent, Jacques Esterel, ou bien encore Rad Houranisont des précurseurs de la mode unisexe. En accord avec leur temps, ces figures de la mode ont proposé des pièces décriées mais devenu iconiques ou en devenir.

 

Yves Saint Laurent et le Smocking :  680 Francs ! Voila ce que coûtait le fameux smocking du couturier.  En 1966, Yves Saint Laurent provoque un bouleversement des codes en présentant une veste à quatre poches boutonnées noire, assortie à un pantalon droit et court. La femme moderne s’affirme !

Catherine Deneuve habillée par Yves Saint-Laurent et Twiggy portant les premiers smockings 

Jacques Esterel et sa collection unisexe:  Après Mai 68, la jeunesse est beaucoup plus politisée et concernée par les questions de sexe et de genre, c’est dans ce contexte que Jacques Esterel propose des tuniques et pantalon unisexes. Qui va fortement inspirer un futur collaborateur de Monsieur Esterel, un certain Jean-Paul Gaultier

sumerienne

La sumérienne de Jacques Esterel

Rad Hourani l’héritier : A l’aube de ses 34 ans, le québécois est le premier designer à proposer une collection uniquement unisexe, sa marque de fabrique. Il déclara : « Au début, les gens ne comprenaient pas. Ils demandaient quelles pièces étaient pour les hommes et quelles pièces pour les femmes. » Ce sont des tenues neutres, élégantes et minimalistes.

rad-hourani

Cette année, Louis Vuitton a frappé un grand coup en proposant à Jaden Smith de devenir égérie de la collection femme printemps-été 2016. Figure de proue d’une génération plus libre. jaden-smith-egerie-campagne-louis-vuitton-2016

Et enfin, le monde du rap a été bousculé par la pochette d’album surprise de Young Thug. Une robe longue bleue à froufrous. Les réactions ne se sont pas faites  attendre ! Moqueries et insultes se sont déversées sur le rappeur. Et pourtant, son style vestimentaire est affirmé depuis un bon moment ! N’hésitant pas à porter la robe dans son quotidien tout en assumant son côté gangsta et la marque Calvin Klein l’a bien comprise…

young-thug-jeffery

Young Thug – Jeffery

young-thug-models

Young Thug en robe Calvin Klein pour la collection femme

A travers ces nombreux exemples, j’espère avoir susciter en vous une certaine curiosité. En pantalon ou en jupe, le genre est fascinant et nos différences en font notre force.

Merci, à Sarah pour ses précieuses pistes.