Aujourd’hui, je te propose de plonger dans les profondeurs de l’horreur : les nanars. Qu’est-ce qu’un nanar ? Un mauvais film. La réponse parait simple mais allons plus en profondeur en se posant cette question : Quelle est la différence entre un nanar et un navet ? Un navet est un film médiocre sans intérêt. Un nanar est le résultat d’un génie du mal. Un film au sommet du mauvais. Tu peux retrouver des nanars dans n’importe quelle catégorie.

Ils peuvent faire partie des plaisirs coupables ou tu peux assumer allègrement de les adorer. Les amoureux des nanars ne sont pas des cyniques en puissance qui crachent sur les erreurs grotesques d’un film. Non, ce sont des personnes qui apprécient sincèrement ces productions catastrophiques comme tu pourrais aimer un des tes potes un peu débile débitant 10 bêtises à la minute.

Les nanars sont toujours des « feel good ». Je te conseille de les visionner avec des potes autour de pop-corn et de Champomy (sans alcool, la fête est plus folle) et lâche toi sur les commentaires. Un nanar ne doit pas se regarder en silence. C’est par essence une expérience sociale.

Alors, tu veux te lancer ? Bienvenue au royaume du kitsch et du mauvais. Pour ton baptême, je te conseillerais plusieurs films dans plusieurs catégories. On voguera entre les classiques et les nanars modernes. C’est parti pour un top 5 personnel mais assez classique pour de ne pas dérouter les néophytes.

Troll 2 est un film d’horreur réalisé par Claudio Fragasso. C’est une suite supposée du film Troll mais apparemment, il n’a aucun lien avec celui-ci. C’est l’histoire d’une famille qui part en vacances à la campagne. Malheureusement, ils tombent sur des gobelins végétariens qui transforment les êtres humains en purée de brocoli. C’est un classique du genre. Petit problème, il est seulement disponible en anglais mais tu n’as pas besoin d’être bilingue pour comprendre. Le plus du film : le jeu des acteurs est grandiose.

 

 

Je continue avec un nanar français moderne. Tu connais Morsay ? Le « Youtubeur » qui clashe n’importe qui. Il a « réalisé » un film dans la veine de sa philosophie : vulgaire, anarchiste, pathétique et super drôle. Dans La vengeance , tu trouveras de la punchline, des gangsters des cités et une vision de la virilité assez ambiguë ma foi. Encore une fois, le jeu d’acteur est magnifique : les lignes sont souvent hésitantes mais elles sortent du cœur…

 

 

Allez, retour aux USA avec le classique The room. Tommy Wiseau, le réal est un homme très motivé : il a écrit le script de The room, il a tenté de le vendre et a rencontré l’échec. Mais ce bonhomme n’a pas dit son dernier mot. Il économise et adapte son scénario en film. Et attention, il est producteur, réalisateur, acteur. L’histoire est basique et sans importance : on suit la vie de Johnny à qui tout réussi : un bon job, des amis et une fiancé. Pourtant tout va basculer. Il n’existe pas de version française ou de sous-titre français. Je t’ai sélectionné le meilleur moment du film. Enjoy !

 

Tu veux regarder un film avec des ninjas, des combats, des méchants et des gentils ? Hé bien, j’ai une perle à te présenter : Clash commando. Réalisé par Wallace Chan ou Godfrey Ho, l’une des plus grandes figures du nanar, Clash commando regorge de clichés de films d’actions. Le pitch ? C’est compliqué puisqu’il s’agit d’un mélange de plusieurs histoires. Il existe des méchants qui corrompt la police pour leur trafic d’organes, un ninja qui tente de démanteler tout ça et des scènes cultes. Le plus : le doublage français donne une autre dimension au nanar et les bruitages.

 

 

Pour le dernier de ma liste, je voulais de l’alternatif. Quoi de plus alternatif que des hippies ?  Eaux sauvages est un film d’horreur des années 70, teinté de spiritualité à deux balles. Durant un voyage dans la nature des Etats-Unis, un groupe tente de survivre un tueur qui les conduit un à un, à la mort. Sur ce, je te laisse avec l’extrait qui te donnera déjà des indices sur la qualité du film. Attention aux oreilles !