Elles sont tellement  » Badass  » !

Crée en 2008 par l’énigmatique Father,le label Awful records, tout droit sorti d’ATL ( Atlanta), nous offre des pépites visuelles et musicales, en explorant de manière expérimentale le Rnb et le Hip-hop. Nourris à MTV et Youtube, les membres de ce collectif sont en autodidactisme totale ! Post-production, clips, beats… Cet esprit d’unité et de  » fait maison  » est la clé de leur réussite.

Cependant sur les 17 membres de ce collectif, deux attirent plus particulièrement mon attention : Tommy Genesis & Abra. Énigmatique, ce sont des filles aux styles bien affirmés tant dans leur mélodie que sur le plan vestimentaire. Je vous propose de les découvrir.

TOMMY GENESIStommy-genesis

Elle aime cultiver le mystère et son âge est inconnu. La native de Vancouver, refuse qu’on la catalogue uniquement en tant que rappeuse, pourtant sa voix lascive et ses textes sans langue de bois ( sexe, sadomasochisme etc ), offrent de nouvelles possibilités dans le rap, surtout féminin.

L’année 2015 est celle de la révélation, il y a encore peu de temps, ses musiques se promenaient dans la sphère internet. Depuis, celle qui revendique s’inspirer des Pussy Riots, Lauryn Hill ou encore Tupac, n’en finit pas de nous surprendre.

 

ABRA 

abra

Envoûtante, son nom et son âge sont un mystère, mais est ce que cela est vraiment important ? Sa voix douce, délicate et mélancolique nous entraînent dans un rnb planant et dévoilent  sa vision du monde.

Ayant déménager à 8 ans de Londres pour Atlanta, elle déclara avoir du mal à se faire accepter dans sa nouvelle vie. Pour s’occuper elle dévore les films d’horreur , joue à la guitare et se perfectionne sur internet.

Son premier album « Roses » est un beau premier essai, et on a hâte de découvrir la suite.

Vous pouvez découvrir d’un peu plus près, le reste des artistes d’Awful Records, juste en dessous.