Une équipe de huit étudiants de l’INSA de Strasbourg se lance dans le projet de partir en Inde en juin prochain afin de réaliser différentes actions humanitaires… A travers cet interview, ils nous expliquent le projet dans ses détails de sa naissance à sa future réalisation !

 

 

« New vo : Bonjour, pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Shanti-er solidaire : Bonjour! Nous sommes huit élèves l’INSA de Strasbourg réunis dans le but d’apporter notre aide aux habitants des quartiers de Faridabad, une petite ville au Sud de New-Dehli en Inde. Nous nous rendrons sur place sous la tutelle de l’association Enfants de Shanti.

Image via https://www.facebook.com/shantier.solidaire.i/

New vo : Parlez-nous de la naissance de votre projet… Comment avez-vous eu cette idée ? Comment s’est-elle transformée en projet ?

Shanti-er solidaire : C’est en apprenant qu’un ami à lui avait effectué projet humanitaire que Romain s’est rendu compte que réaliser une mission de ce type était possible. Il voulait agir dans un des pays où les besoins en aide humanitaire se font le plus sentir : l’Inde. Pour pouvoir assurer l’efficacité de cette potentielle mission humanitaire, il manquait un partenariat avec une association qui connaît bien les besoins des indiens et dont les actions des bénévoles se font ressentir à différentes échelles. Ces conditions ont été remplies par l’association “Enfants de Shanti”. Romain a partagé son idée à ses contacts et sept personnes ont particulièrement su montrer leur motivation et le fait qu’elles étaient prêtes à se dévouer à cette cause. Grâce à elles, l’idée de Romain s’est transformée en un projet d’équipe.

 

New vo : Plus concrètement, quelles sont les actions que vous voulez mener sur place ? Quels sont vos objectifs ?

Shanti-er solidaire : Nous travaillerons sur plusieurs projets, encadrés par l’association. D’une part, nous nous occuperons des enfants dans une école et dans un orphelinat en termes d’animation et d’éducation. D’autre part, nous entreprendrons des travaux de construction et de rénovation dans ces quartiers pauvres. Malheureusement, il est assez difficile pour nous de prévoir quelles sont précisément les besoins des habitants, ainsi nous partons avec des idées mais resterons flexibles à propos des missions sur place.

 

New vo : Un projet d’une telle ampleur nécessite beaucoup de préparation en amont… Quelles sont les difficultés que vous rencontrez ? Comment les surmontez-vous ?

Shanti-er solidaire : Comme pour tout projet humanitaire, la principale difficulté que nous rencontrons est la récolte de fonds. C’est la partie la plus importante car c’est ce qui nous permettra d’acheter du matériel sur place, que ce soit pour améliorer les habitations ou encore pour rendre la vie des enfants meilleure. Nous essayons pour cela de redoubler d’inventivité et tout ça avec une grosse dose de bonne humeur!

 

Image via https://www.benevoles-enfantsdeshanti.org

New vo : A présent, parlez-nous de votre plus grand rêve dans le cadre de ce projet !

Shanti-er solidaire : Notre plus grand rêve? Ce serait de repartir en étant certains d’avoir réussi au mieux notre mission, de revenir en étant satisfaits de ce que nous avons pu apporter aux habitants de Faridabad, car c’est la principale raison qui nous a poussé à nous réunir autour de ce projet.

 

New vo : Enfin, comment pouvons-nous vous apporter notre soutien ?

Shanti-er solidaire : Vous pouvez nous apporter votre soutien mais également suivre l’avancée de notre projet sur nos réseaux sociaux, notamment sur facebook : https://www.facebook.com/shantier.solidaire.i/

Nous avons aussi ouvert une collecte de dons sur la plateforme de financement participatif Ulule, pour ceux qui souhaiteraient donner un petit coup de pouce financier, chaque euro compte!  https://fr.ulule.com/shanti-er-solidaire/?lang=fr

 

New vo : Merci pour vos réponses ! »