Les 29 et 30 Septembre ainsi que le 1er octobre 2017 avait lieu l’événement Pulp Fashion Week aux salons Vianey à Paris, Newvo y était pour vous alors tout de suite une petite Revew dans la rubrique mode!

 

 

On connait tous les fameuses Fashion Week mais peut-être moins la Pulp Fashion Week, un événement créer et dirigé par Blanche Kazi, qui vise à mettre en avant le corps de la femme avec ses formes. Oui des corps au final qui correspondent bien au réel, des mannequins que vous pouvez retrouver dans la rue ou qui peuvent vous ressembler. Les défilés n’en sont pas pour autant moins prestigieux ou magnifiques que ceux que l’on à l’habitude d’admirer, essayant de nous faire croire que la beauté correspond absolument à la minceur voir à l’extrême maigreur.

 

Du coté de l’exposition marketing, on s’attendait à plus de stands mais les créations présentées donnaient un bon aperçue des tendances de la saison.
Des pièces sombres et fluides aux vêtements plus colorés en passant par des robes affirmant des formes assumées vous aviez du choix. Vous pouviez essayez et acheter les créations sur place tout en recevant des conseils des stylistes.
En parlant d’essayage on a pu constater que beaucoup d’entre vous préfèrent une taille 38-40 mettant bien plus en valeur la féminité qu’un 34-36.

 

 

Nous avons également pu échanger quelques instants avec une jeune étudiante en stylisme qui a choisie de dédier sa ligne aux femmes rondes, venue pour comparer son travail aux collections du moment en vue de s’améliorer et en quête de nouvelles idées toutes plus imaginatives les unes que les autres.

Nous en avons profiter pour lui demander ce qu’elle pensait de la place de la femme ronde dans la mode et de son évolution: « Oui l’évolution est bien réelle mais lente et très progressive. Quand on voit Michael kors faire défiler un mannequin grande taille, dans la presse tout le monde en parle parce que oui c’est génial, c’est un grand pas en avant. Seulement d’un autre côté je ne trouve pas cela normal dans le sens où la femme pulpeuse à de tout temps existé et ça ne devrai pas sembler hors du commun! Je pense que toute les femmes ont le droit de se sentir bien telles qu’elles sont, elles peuvent s’assumer, ne sont pas obligées de se cacher derrière des vêtements noirs et amples, peuvent porter des pièces plus prêt du corps, du flashy de la couleur ».

 

Mélanie nous disait qu’elle venait sur cet événement pour la première fois et était heureuse de trouver des vêtements qui lui correspondait et lui plaisait.

 

Coté défilé, on à pu voir le classique noir et blanc, de grandes robes fleuries aux tons pastels ou punchy, de long gilets fluides recouvrants des pantalons agrandissants les silhouettes; mais aussi des collections hommes (Et oui ne les oublions pas!) mettant en avant des motifs afro ou jungle wild…
Le petit plus, une magnifique robe de marié blanche associée à un gilet de dentelle turquoise à paillettes.
En tous les cas de sublimes créations sur des femmes épanouies et bien dans leur peau.

 

 

Pour finir, un petit mot important dans ce combat pour vous dire que la taille 0 (correspondant à la maigreur des jeunes filles souffrant d’anorexie), à bel et bien été interdite sur les défilés de mode, enfin en 2017! Il vaux mieux tard que jamais…

Alors tout particulièrement pour vous les filles mais aussi pour les hommes, peu importe votre physique, votre corps, votre apparence acceptez vous, chacun à sa place et peut faire ressortir une beauté qui est en chacun de nous.

 

« Je n’aime pas le conformisme, les standars…Je vivra toujours la mode sans concession. » Philipe Memmi.

« La place d’une femme est au sommet » Anonyme.