Cette semaine a débuté la 39ème édition du festival des Trans Musicales à Rennes. Ce festival permet de découvrir de nouveaux groupes, qui deviendront les futures têtes d’affiches de demain.

En effet, les Trans Musicales mettent en avant de nouvelles têtes. Leur programmation est axée sur la découverte de nouveaux groupes. Ce festival est un véritable tremplin, c’est à Rennes qu’ont joué pour la première fois en France, Ben Harper, Lenny Kravitz, Nirvana, ou encore Noir Désir et Daft Punk, ainsi qu’Etienne Daho qui a d’ailleurs étudié à l’Université de Rennes et qui sort ce mois-ci son 13ème album intitulé « Blitz ». Etienne Daho qui ne manque pas de revenir vivre les Trans. Plus récemment c’est Stromae et London Grammar qui sont sortis du lot. Oui oui, vous ne rêvez pas, ces informations sont véridiques et ce sont bien ces célèbres groupes qui ont débutés sur la scène Rennaise des Trans musicales. Ce festival est dorénavant internationalement reconnu par la presse car les talents qu’on y découvrent sont régulièrement les révélations musicales de demain.

Cette année la programmation comprend 87 artistes de 33 pays différents, certains groupes chantent dans des langues peu connues, voire en voie de disparition, tandis que d’autres ont complètement inventé leur langue, c’est le cas du groupe local : Obscur.

Si vous ne pouvez pas y aller cette année, dommage pour vous, mais n’oubliez pas de réserver votre premier week-end de décembre 2018 pour un séjour rennais en vue de la 40ème édition, qui sera d’autant plus mémorable, 40 ans ça va se fêter.

Ce week-end se tient aussi un autre festival dans les bars de la ville bretonne. C’est le festival Bars en Trans. Celui-ci affiche une programmation éclectique mêlant le rock, le rap, l’électro etc… Se produisent cette année 120 groupes, parmi eux, les rennais de Born Idiot, la parisienne Calypso Valois, et les délirants musiciens du Villejuif Underground et tant d’autres. Ce festival au coeur de la ville permet d’assister à des concerts intimes à des prix largement abordables (6,5€).

Pendant ce week-end de décembre, les deux festivals animent respectivement la capitale bretonne. On pourrait penser qu’ils sont en concurrence, mais en réalité, ils se complètent car une bonne partie du public des Trans Musicales passe par Bars en Trans et inversement. Quoiqu’il en soit, les deux mettent en « trans » la ville de Rennes, et ce week-end, les bretons vont « Allumer le feu ».

 

Pour trouver toutes les informations sur les concerts  :

https://www.lestrans.com

http://www.barsentrans.com