Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux a réaffirmé ce mardi 13 février que le service national redeviendra obligatoire. Cette promesse de campagne d’Emmanuel Macron concernera les filles comme les garçons de toutes classes d’âge. Il reste tout de même à définir le contenu de ce service national, la durée et les lieux d’accueil. Environ 600 000 à 800 000 jeunes par an seront concernés

Dans sa dernière version le service national nommé service militaire durait 10 mois. Il n’était obligatoire que pour les hommes. Il a été suspendu en 1997 par Jacques Chirac qui estimait que la priorité de l’Hexagone n’était plus de pouvoir lever une armée de masse. Suite à l’annonce par le Président de la République de l’abolition du service militaire, de grands débats ont éclatés sur la scène nationale. De gauche comme de droite les réactions ne se sont pas faites attendre.

Le service militaire a été remplacé par la Journée Défense et Citoyenneté (J.D.C), dénommée jusqu’en 2011 Journée d’Appel de Préparation à la Défense (J.A .P.D). Cette journée concerne également les femmes.

Depuis l’annonce par Benjamin Griveaux de la volonté du gouvernement de ne pas transiger avec le caractère obligatoire du service, le débat a refait surface au sein de la société.

Une large majorité des français se déclarent tout de même favorables au retour du service militaire

Nous avons interrogé les principaux concernés sur le sujet, à savoir des jeunes de moins de 30 ans.
Nous avons recueillis des avis partagés.

Vivien 22 ans – Etudiant en histoire : « Ouais c’est une bonne chose le service militaire, peu importe d’où tu viens, ton origine ou ta classe sociale, tout le monde est traité de la même manière. Il n’y a pas de distinction de race ou de religion, on est tous sous un même drapeau et ça c’est plutôt cool surtout par les temps qui courent ! C’est un moyen efficace pour transmettre les valeurs de la République aux jeunes du pays ! »

Carole 27 ans – Vendeuse : « Je n’ai pas vraiment d’avis la dessus, je ne peux pas dire si c’est une bonne ou mauvaise chose. Il doit y avoir des aspects positifs comme négatifs. Mais ce qui est sur c’est que le service national peut-être bénéfique pour les jeunes en difficulté d’insertion professionnel par exemple. »

Maxime 24 ans – Etudiant en droit : « Je suis absolument contre un service nationale obligatoire, c’est une perte de temps pour les jeunes qui ont d’ores et déjà une situation professionnelle mais également une perte d’argent pour l’Etat qui doit mettre en place les infrastructures nécessaires. Le service national doit être basé sur le volontariat. »