Ça y est, la nouvelle est tombée il y a quelques jours : les nouveaux jeux de la licence de Nintendo® que l’on ne présente ont été annoncé ce 27 février 2019 ! Pokémon® Epée et Bouclier marqueront l’arrivée de la 8ème génération de Pokémons sur la dernière console à succès de la firme japonaise, la Nintendo Switch®.

En tant que fan de la première heure de ces jeux mythiques, l’annonce et le trailer aux petits oignons qui l’ont accompagné m’ont fait extrêmement plaisir. De plus, la hype est immédiatement passée à un niveau supérieur pour tous ceux qui attendaient avec impatience ce nouvel opus de la saga.

On y découvre la nouvelle de région de Galar, aux graphismes soignés et enchanteurs (rien à a voir avec ceux des jeux Let’s Go®) et dont l’inspiration on ne peut plus british a été bien accueilli par les joueurs. Personnellement, j’attends maintenant de cette grande région (même si l’open world à la Zelda Breath of the Wild® n’est pas pour tout de suite) qu’elle soit riche en contenu : villes attrayantes, nombreux lieux mystérieux à explorer, histoire travaillée et entrainante …

On note également que la mécanique du tour par tour n’a pas été modifié, ce qui n’impactera pas l’essence même de la stratégie pour la 8g. Maintenant reste à voir ce que vaudront les nouveaux Pokémons de cette région et si une nouvelle mécanique (comme le furent les méga-évolutions ou les attaques Z) de jeu fera son entrée. Je pense cependant qu’on ne sera pas déçu.

En effet, une phrase de Ishihara (PDG de la Pokemon Company, appuyée plus tard par Masuda de Game Freak) a fait son effet lors de l’annonce. Avec ces nouveaux opus, la firme promet non seulement une nouvelle aventure au sein du merveilleux monde des Pokémons mais ce voyage semble être adressé aussi bien aux néophytes qu’aux Dresseurs expérimentés !

Contrairement aux épisodes Soleil et Lune® (et leurs versions Ultra) ou Let’s Go®, vivement critiqués par les fans des premiers instants (aventure trop facile, sans réels challenges …) on espère ici rencontrer des difficultés lors de la progression en jeu. Certains rêvent même à une histoire plus mature et sombre avec un rival et des ennemis impactants (ce que j’espère secrètement aussi).

La présentation des 3 starters est venue clore en beauté cette première annonce. On retrouve des Pokémons qui semblent attachants, au chara-design sympathique. Par ailleurs, ces starters sont à mes yeux assez charismatiques et pleins de potentiel (notamment Larméléon, le petit caméléon aquatique qui sera sans doute mon favori lors du choix de notre compagnon de départ).

Pour résumer, Pokémon Epée et Bouclier® ont sur leurs épaules un lourd fardeau : celui de rassurer les joueurs fidèles au poste après les accueils mitigés des derniers jeux, tout en convaincant un nouveau public de jeunes néophytes. Mais cette année, la région de Galar pourrait bien réussir ce pari audacieux au vu de tout ce qui a été annoncé ! Pour savoir si les attentes seront oui ou non comblées, rendez-vous fin 2019 !