Et oui, et oui, j’ai une amie qui s’est lancée sur Youtube, et j’ai voulu m’intéresser au pourquoi du comment (et aussi pour lui faire de la publicité, parce que qui sait, un jour elle deviendra riche).

Petite présentation:

Petite présentation = jolie petite photo!

« Meily«  de son vrai nom Mélina Demeusy et ma très chère amie depuis le lycée est étudiante en M1 Management à l’IAE de Nice (loin de moi).  Elle effectue actuellement son stage de fin d’année chez Adikteev, une régie publicitaire indépendante, en tant que Traffic Manager Junior. Souhaitant se spécialiser dans le marketing digital, ce stage est parfait.

Sans lien direct avec YouTube. En revanche, ils travaillent avec des marques qui contactent les « influencers » tels que les YouTubers dans leur campagne publicitaire.

Et quand je lui dis que je ne regarderais pas ses vidéos pour lui donner de l’argent, elle me sort (je rigole, bien évidemment):

« Je ne vois pas YouTube comme une fin en soi, mais plutôt comme une opportunité. Cela me permet de m’exprimer sur des sujets qui me tiennent à cœur, d’apprendre à m’exprimer de manière concise, fluide et naturelle (ce qui est utile pour les présentations orales futures qui me seraient donner de faire). Mais YouTube permet également de créer des contacts. Je suis heureuse de m’être lancée dans cette aventure qui ne fait que commencer, et j’ai hâte de voir ce que l’avenir me réserve. »

Et c’est parti pour quelques questions:

Elle me croyait pas sérieuse quand j’ai dit ça, mais je voulais commencer par vous dire que cette très charmante jeune fille est célibataire! (coucou Mélina)

Pourquoi tu t’es lancée sur YT (y’a que les vrais qui écrivent YouTube comme ça) ?

« J’ai un frère jumeau (Aziatomik pour ceux qui connaissent) avec qui je suis assez proche qui s’est lancé sur YouTube en tant que vidéaste depuis 5-6 ans. Il m’a donc fait découvrir cet univers en même temps qu’il progressait et qu’il évoluait sur la plate-forme. Ainsi j’ai commencé à développer un intérêt pour la plate-forme sans forcément vouloir me lancer également. Cela me satisfaisait de juste faire quelques apparitions dans les vidéos de mon frère ou bien de celles d’amis vidéastes sur YouTube. Cependant, au fur et à mesure que le temps passait, mon envie d’être « l’acteur principal » des vidéos m’intéressait. Pendant 3 ans j’y réfléchissais me demandant quel pouvait être le sujet de ma chaîne YouTube car l’idée de « faire une vidéo juste pour faire une vidéo » ne me plaisait guère (comme elle a fait sa meuf, avec « guère »). C’est en réfléchissant à mes passions que l’idée m’est venue courant l’été 2016. Je voulais partager ce qui me passionne car c’est du contenu que je ne trouvais pas forcément sur la plateforme en France. A part le make-up qu’on peut trouver en abondance, mais je voulais quand même faire ce thème parce que j’adore ça tout simplement ».

Pourquoi ces trois thèmes ?

« Comme je l’ai cité précédemment, je voulais que ma chaîne parle de mes passions. (On est pas amie pour rien: manger c’est la vie). C’est ainsi que ces 3 thèmes furent une évidence pour moi. La cuisine asiatique et alsacienne qui représentent mes origines (vous devriez l’entendre parler : petit accent alsacien-chinois au top), le maquillage et le dernier thème qui est la culture manga. Ce dernier thème regroupe la japanimation, les mangas mais également les films asiatiques (chinois, japonais, coréen) de manière général. Mon objectif étant de faire découvrir ou re-découvrir la culture asiatique. »

Le temps que ça te prend ?

« Souhaitant faire une vidéo par semaine, cela me prend évidemment beaucoup de temps. Mais le temps varie selon le thème de vidéo. En effet, une vidéo tutorial maquillage me prendra plus de temps qu’une recette de cuisine puisqu’il faut faire plusieurs plans selon la zone du visage où je me maquille, prendre des photos de chaque produit ou pinceau que j’utilise, faire la voix-off et le montage encore. En revanche, le montage me prendra beaucoup plus de temps pour mes vidéos « manga » puisqu’il faut trouver les illustrations à mes propos afin de rendre la vidéo dynamique. Le temps de tournage est entre 2 à 4h et le temps de montage est de plus de 8h et peut aller jusqu’à 15h pour des vidéos de seulement 4min en moyenne. »

Les investissements quand tu te lances ?

« Les investissements sont financiers dans un premier temps, en effet il est important d’investir dans un bon reflex car la qualité de l’image est vraiment importante sur YouTube, tout comme dans un micro pour une qualité de son irréprochable. Rentre ensuite en compte la luminosité, si nous nous filmons chez nous et qu’il n’y a pas beaucoup de lumière dans la pièce, il sera conseillé d’investir dans un panneau LED. Dans un deuxième temps et l’investissement le plus important selon moi est l’investissement temps. Comme je l’ai explicité plus tôt, faire des vidéos prend énormément de temps mais il ne faut pas oublier d’être constamment présent sur les réseaux sociaux. Pouvoir agrandir sa communauté et augmenter sa visibilité nécessite une forte présence régulière sur les divers réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Instagram et dernièrement Snapchat. Tout ceci prend énormément de temps. »

Les conseils que tu donnerais à quelqu’un qui veut se lancer sur YT ?

« Les conseils que je donnerais serait de bien réfléchir au sens que l’on veut donner à sa chaîne YouTube, quel message veut-on faire passer à travers ses vidéos. Il ne faut pas se lancer sur YouTube dans le seul but d’être célèbre parce que c’est « tendance » en ce moment. Dans tous les cas, les abonnés vont le remarquer si la qualité est moindre comparé à la quantité. De plus, il est important de réfléchir à l’impact de notre e-reputation. Faire des vidéos YouTube, être présent sur tous les réseaux induit le fait que de futurs recruteurs pourront avoir accès à toutes nos données. Il est donc important de surveiller notre e-réputation pour garantir un futur sans difficulté sur le marché du travail. »

Les difficultés rencontrées

« Les difficultés que j’ai personnellement rencontrées concernent la maîtrise des logiciels de montage vidéo et photo tels que Adobe Première Pro ou bien Photoshop qui sont assez complexes puisque très complets. Il m’est également très compliqué de gérer mes études, ma vie sociale, (SA VIE AMOUREUSE) ma vie associative et YouTube. Cela demande une grande organisation et une certaine détermination dans son choix de vie. »

Et voilà je vous laisse avec sa première vidéo! (ou elle explique la signification du nom de sa chaîne)

En tout cas, c’était un plaisir de l’interviewer et on ne peut que lui souhaiter de poursuivre ce qu’elle aime faire et de réussir… N’hésitez pas à aller jeter un coup d’œil à ses vidéos.