Bonjour, pourriez-vous vous présenter ?

Lucas MULLER, photographe professionnel et passionné des arts culinaires,
mon double-parcours d’œnologie et de photographie m’a permis d’évoluer, au cours des 10 dernières années, au côté de talents de la gastronomie française.

 

Pouvez-vous nous parler de votre passion ?

Je suis depuis toujours attaché à la découverte de la gastronomie. Mes études de viticulture et d’œnologie m’ont fait découvrir cet univers et depuis je ne l’ai jamais quitté. Côtoyer les plus grands Chefs m’a permis de « toucher du doigt » cette recherche permanente de l’excellence au quotidien. Comme une pièce de théâtre ou un ballet, chaque service doit être le meilleur pour les convives en salle. Je cuisine moi-même modestement quelques recettes et tours de mains transmis par des Chefs et je peux y passer des heures entières.

Le regard en photographie culinaire c’est 90% du travail : la lumière et l’éclairage subliment ou éteignent un plat quel qu’il soit. La technique vient en support pour finaliser et surtout capter le moment imaginé et mis en lumière. Le meilleur équipement ne fait que ce qu’on lui demande de faire.

Mes images sont le prolongement du travail réalisé en cuisine et en salle. Les grandes maisons qui me sollicitent ont compris cela et apparemment se retrouvent dans mon style d’images, de lumière et de mise en valeur de leur création et de l’ambiance de leur établissement.

Quand avez-vous commencé à vous intéresser à la photographie culinaire ?

Il y a environ 10 ans, notamment grâce à mon côté épicurien.

 

Avez-vous un souvenir qui vous a particulièrement marqué concernant votre passion ?

J’ai eu de nombreux « très bons et beaux moments ». Parmi eux c’est celui où Jean Yves SCHILLINGER (2* Michelin – JY’S Colmar) m’a fait confiance pour réaliser un très beau livre à ses côtés. Je l’ai accompagné à New York chez Jean-Georges Vongerichten pour célébrer sa deuxième étoile. C’était fabuleux. Il est vraiment à l’origine de mon ascension dans le monde très fermé des photographes culinaires reconnus. Même maintenant, à chaque fois qu’un Chef choisit de travailler avec moi, cela me fait une grande joie car c’est une invitation à partager son univers et sa façon de voir et de faire son métier. C’est une grande marque de confiance et la base pour je puisse réaliser des images formidables.

 

Quels sont vos projets ou idées pour l’avenir ?

Mon vœu le plus cher serait de continuer cette passion jusqu’à ma retraite et pourquoi pas encore plus loin.

Pour voir ses magnifiques photos, je vous invite à aller visiter son compte Instagram : lukam_food

Je vous laisse également visiter son incroyable site Internet en cliquant ici