Promouvoir les droits de l’homme avec l’EDDH

 

L’École des Droits de l’Homme est une association toulousaine créée en avril 2006 par François Cantier, Avocat. Président d’Avocats Sans Frontières celui-ci mesure dans les différents pays où ASF France intervient, (Rwanda, Kossovo, Cambodge) à quel point les Droits de l’Homme sont souvent bafoués et violés. Il a alors l’idée de fonder l’École des Droits de l’Homme à Toulouse afin que les citoyens de demain intègrent les droits de l’Homme pour mieux les respecter. Pour cela, l’association mène des actions dans toute l’Occitanie et également à Paris où se trouve leur association fille, de manière à apprendre aux enfants à respecter et promouvoir les droits de l’homme au quotidien depuis le plus jeune âge et à travers un processus éducatif au long cours. Au cœur de ces apprentissages l’action est reine : les enfants et les jeunes apprennent, grâce à des jeux, des mises en situations, des ateliers, l’importance des droits de l’Homme et la nécessité de les respecter.

L’Ecole des Droits de l’Homme met en œuvre plusieurs types d’action. Elle intervient en péri et extrascolaire, dans les écoles, les collèges, les lycées et à l’université. Ce sont des juristes et des pédagogues formés à l’éducation aux droits de l’homme qui interviennent dans les établissements. Le projet est, bien entendu, adapté à l’âge des élèves: on mise sur les histoires et l’imaginaire pour les plus jeunes, tandis que les plus grands participent à des mises en situations et des jeux de rôle. Un des jeux de rôle très utilisé avec les adolescents mais également avec les étudiants est la simulation ONU. Cette simulation peut regrouper plusieurs groupes d’élèves de plusieurs établissements qui se mettent dans la position de diplomates et proposent des solutions pour résoudre les problèmes se posant à l’ensemble des Etats qui siègent à l’Assemblée des Nations Unies. Le Jeu Républix créé après les attentats de 2015 est utilisé auprès des enfants et adolescents pour leur permettre d’intégrer en jouant les valeurs de la République Française et les principes qui en garantissent la traduction en actes. Il permet aussi aux professionnels animateurs, enseignants, éducateurs, de mieux se les approprier.

En plus des interventions auprès des élèves, l’association forme également les encadrants qu’ils soient professeurs, animateurs ou encore éducateurs, à l’utilisation des mallettes pédagogiques et des divers outils d’éducation aux droits de l’Homme créés par l’association. Enfin, l’association propose des stages de citoyenneté pour des personnes primo-délinquantes et mène des projets d’intégration à la société française auprès des personnes venant d’obtenir le droit d’asile.

L’Ecole des Droits de l’Homme souhaite rester un laboratoire d’innovation pédagogique et éduquer les acteurs de demain aux droits de l’homme, pour que des projets comme le leur se démultiplient au-delà de l’association.