L’association Mamanthé a vu le jour il y a 10 ans à Marseille à l’inititive de Mona Georgelin (2007)

Elle a pour but de promouvoir la culture afro-caribéenne. Elle organise chaque année plusieurs manifestatons culturelles (rencontres littéraires, festival…). Elle encourage les actions de création, ainsi que celles en faveur de la diversité sociale. Elle cherche à favoriser l’insertion sociale et lutte contre l’illétrisme.

Une des manifestions de l’association est le festival Kadans (cadence) Caraïbe, depuis 2013, qui met en avant les arts de la Caraïbe, nés de plusieurs cultures et liés à l’histoire de cet espace.

De plus, en partenariat avec des librairies et maisons d’éditions antillaises, elle promeut la littérature caribéenne à travers une sélection d’ouvrages d’auteurs comme Aimé Césaire, Raphaël Confiant, Patrick Chamoiseau, Maryse Condé… et l’organisation de rencontres littéraires.

En 2017, l’association a eu le plaisir de recevoir l’auteure Maryse Condé (qui est aussi membre d’honneur de l’association) pour la présentation de son dernier ouvrage Le fabuleux et triste destion d’Ivan et d’Ivana. Parmi les autres ateliers de l’association, il y a aussi des cours de danse africaine, de Gwoka, dans la ville de Marseille.

Plus d’infos sur le site mamanthe.com