Pour que vive notre République

Les deux grands partis de droite (Les Républicains) et de gauche (Le Parti Socialiste) ont disparu dès le 1er tour de l’élection présidentielle. C’est du jamais vu ! Nous avons eu l’irruption de forces nouvelles le collectif social-écologiste « La France Insoumise » de Jean-Luc Mélenchon, le mouvement social-libéral « En Marche ! » d’Emmanuel Macron et le parti d’extrême droite « Front National » de Marine Le Pen.

Le message est clair des électeurs-trices de France. Ils formulent une demande de renouvellement de la classe politique. Ils réclament aux représentant-e-s politiques de faire réellement ce pourquoi ils sont élu-e-s. Tous les partis politiques sont touchés par la défiance et les défections militantes.

Le changement ne sera pas pour demain dans les appareils politiques. Ils sont résistants, rigides et conservateurs. La question est de savoir quel sera l’impact des élections présidentielles et législatives sur les formations politiques historiques. C’est vivre en s’adaptant ou mourir dans l’indifférence…

C’est pourquoi, le 7 mai prochain, nous devons nous interroger sur les scores du Front National dans nos régions, départements et villes. Ce lent poison du racisme, de la discrimination, de la xénophobie, du nationalisme s’installe petit à petit dans nos consciences. Victoire ou défaite, jamais le Front National n’a eu une telle audience. Ses idées ne sont plus combattues mais banalisées et validées par les forces politiques et médiatiques.

Notre rôle c’est d’agir pour l’égalité réelle entre tous les citoyens de tous les territoires ruraux, urbaines et au-delà des mers et des océans. Nous agirons avec force et vigueur afin de privilégier les idées solidaires et fraternelles. Nous promouvrons les forces collectives à l’individualisme, les idées de fond à la communication sectorielle, la libre pensée à l’obscurantisme.

Votons POUR notre République et CONTRE sa disparition. Le combat des Lumières n’est pas achevé. Au contraire, ils nous invitent à la conquête de nos droits nouveaux pour améliorer notre société française.