Annoncé depuis le jeudi 10 septembre 2015, Pokémon GO est un jeu en réalité augmentée attendu depuis près d’un an. Et l’attente fut très longue (surtout pour les pokéfans comme notre chroniqueur Mansa), mais il est enfin sorti !

Disponible depuis le 6 juillet dans quelques pays sur les smartphones Android et iOS (désolé les Windows phone, vous êtes encore mis à l’écart, peur-être un jour hein…), l’application, créee par The Pokémon Compagny, Nintendo et Niantic, est totalement gratuite, cool ! Bon, il y a ce petit bracelet, le Pokémon GO Plus, qui lui coûte, ce qu’il coûte 🙂

Pokémon-Go-22

Un Porygon se promène seul en pleine rue

Le but de ce jeu Pokémon est de…capturer les Pokémon. Je sais, ça n’a pas l’air innovant dit comme ça, mais il diffère de beaucoup des anciens jeux de la même franchise. La capture des Pokémon se fait grâce à l’appareil photo de son smartphone (si l’on active la R.A, réalité augmentée) et à la géolocalisation, vous avez donc compris, pour pouvoir collectionner et capturer un maximum de Pokémon, il faudra se déplacer loin, longtemps et beaucoup de fois ! Ces mignonnes créatures (ou pas pour certaines n’est-ce pas Tadmorv…) se situent sur la route, dans un parc, chez soi parfois, enfin bref un peu partout. Faites quand même attention lorsque vous vous déplacez, regardez droit devant vous.

Be-a-real-life-Pokemon-Master-with-Pokemon-GoVoilà à quoi ressemble l’interface sur nos écrans

 

En plus de la capture, il y a de nombreux succès à débloquer, il y aussi et surotut pour certains les fameux combats d’arène, qui peuvent s’effectuer en équipe que l’on aura choisit au préalable (prenez la team intuition :x) et il y aura bien entendu des mises à jour, avec du nouveau contenu et de nouveaux Pokémon. Restez à l’affut et si vous avez des informations sur un Pokémon rare, faites tournez l’info 😉