Beaucoup connaissent les célèbres films, la panthère rose sortie en salle pour la première fois dans les années 60, mais peu l’organisation homonyme à cette dernière. En effet, les Pink Panthers sont connus et recherchés par toutes les polices du monde comme étant un groupe de plus de 200 personnes de nationalité serbe et monténégrine principalement, spécialiste dans le braquage de bijouteries de luxe.

Résultat de recherche d'images pour "interpol"

La légende apparaît en 1996 et leurs activités auraient cessés depuis quelques années. Ces braqueurs sont reconnus pour leur rapidité à l’ouvrage… moins de 1 minute pour obtenir plus de 300 000€ n’est pas à la portée de tous. Ils ont participé à plus de 300 vols tels que des bijouteries à Monaco, Paris, Dubaï, Londres et bien d’autres, avec un butin estimé à plus de 300 millions d’euros, ce qui fait la modique somme de 45662€ par jour depuis 1999. Plusieurs vidéos associés à leurs opérations sont disponibles sur Internet et c’est avec une précision chirurgicale que se produisent ces évènements. Sur les centaines de membres (présumés) de cette organisation non gouvernementale à envergure internationale, seulement une vingtaine seraient fichés par les listes d’Interpol et des autres polices du monde d’après plusieurs sources.

 

Résultat de recherche d'images pour "pink panthers gang"

Les opérations les plus impressionnantes des Pink Panthers vont d’une prise de 10 millions en moins de 3 minutes jusqu’à plusieurs des plus grosses entreprises jamais perpétré dans le monde avec un butin s’élevant à plus de 85 millions d’euros provenant d’une grande bijouterie parisienne. Ils sont aussi au-devant de la scène comme principaux suspects dans l’affaire Kardashian où ils sont avérés coupables, suite à la découverte des protagonistes.

 

 

Ces serbo-monténégrins sont pour la plupart, d’anciens miliciens ou militaires ayant fait leurs classes sur le théâtre d’opération Yougoslave dans les années 90 où ils ont probablement appris certaines techniques et savoir-faire qui leurs servent toujours actuellement. Leurs braquages dignes des plus grands films d’actions, sont réglés comme une horloge et ils possèdent une spécificité que peu de braqueurs de ce niveau ont : ils utilisent la violence uniquement en cas de dernier recours. C’est ce qui rend leurs performances encore plus inexplicables. Ils possèderaient une structure horizontale avec plusieurs « chefs » opérant de la même manière dans les différents groupes que composent cette organisation. Scotland Yard les a nommés ainsi en référence à la série de film la Panthère Rose de Blake Edwards, en trouvant un diamant caché dans un produit de cosmétique comme dans un des célèbres films.

Résultat de recherche d'images pour "pink panthers"

Toutefois, toutes les bonnes choses ont une fin, Nicolaï Ivanovic, membre présumé des Pink Panthers est arrêté suite au braquage d’une bijouterie de la principauté de Monaco. Le monténégrin âgé de 42ans a reconnu avoir participé à cette action, cependant il a renié l’existence même de l’organisation. Même si les plus grosses opérations des Pink Panthers commencent à se faire plus rare, il est probable, au vu de la préparation de leurs casses, qu’ils soient toujours en activité. Résultat de recherche d'images pour "pink panthers gang"

Afin de prévenir leurs actions, Interpol a créé une sections spécial rien que pour eux avec la possibilité d’intervenir dans les 188 pays qui ont donné leurs accords comprenant la dangerosité de leurs actions. Leurs casses ont d’ailleurs inspiré de nombreux réalisateurs ou dessinateurs.