Peut-on être bisexuel(le) et chrétien(ne) ?


 

C’est la réflexion que mène, à partir de son expérience personnelle, une jeune youtubeuse via sa chaîne Queer Chrétien(ne).

 

La jeune femme se considère queer, parce qu’elle est bisexuelle, et revendique dans le même temps sa foi chrétienne. Mais comment est-ce possible ? N’est-ce pas là le mélange du feu et de l’eau ? Comme se dire à la fois de droite et de gauche ? A la fois carniste et végane ? Comment peut-on cumuler deux traits personnels qui sont habituellement associés à des camps idéologiques rivaux ?

 

Et bien, d’une manière assez simple à vrai dire, dès lors que l’on comprend que l’orientation sexuelle n’est pas un choix (on ne se réveille pas un matin en décidant d’être homosexuel·le). On peut rajouter à cela que la religion n’est pas toujours aussi hostile que ce que l’on pense aux minorités sexuées et sexuelles si on interprète les textes sacrés à la lumière de nos connaissances actuelles, sans aucun préjugé hétéronormatif. Que l’on peut distinguer la réaction hostile d’un clergé (en tant qu’institution) mais avoir affaire à une communauté (les croyant·es) très ouverte…ou inversement. Que l’on peut se considérer homosexuel·le, considérer l’homosexualité comme un péché en tant que croyant·e et donc se considérer comme pécheur. Ou alors se considérer homosexuel·le, considérer que l’homosexualité n’est pas un péché, ou alors un péché léger selon une certaine interprétation des textes et donc se considérer en conformité avec les préceptes de sa propre religion. On peut aussi se considérer homosexuel·le, voir dans sa communauté religieuse des traces d’homophobie, mais relever surtout une amélioration et un changement progressif des mentalités et s’en satisfaire dès à présent ou tenir en espérant que cela s’améliore définitivement. On peut, enfin, lutter au sein de sa propre communauté religieuse, pour la reconnaissance des personnes homosexuelles et défendre leurs droits, et proposer ainsi une critique de l’intérieur. Et, à l’inverse, on peut également chercher à éveiller la foi et les valeurs que l’on y rattache (amour, charité, pardon) aux autres personnes de sa communauté queer.

 

 

A travers sa chaîne, la jeune youtubeuse, mère de trois enfants et chrétienne croyante et pratiquante explique les notions de base et traite de l’actualité LGBTQI+. Elle en profite d’ailleurs pour attaquer au corps les préjugés qui restent tenaces sur la question !

 

 

Elle partage ses expériences de vie personnelles, telle que son coming-out queer auprès de ses proches et de sa communauté religieuse.

 

 

Elle donne aussi également la parole à d’autres personnes qui se disent queer ET chrétien·nes.

 

 

Enfin, elle propose son analyse des textes sacrés qu’elle étudie et y associe à chaque fois une réflexion sur le sujet dont s’agit à l’aune de ses connaissances et de son appartenance à la communauté queer.

 

 

 

Voici une chaîne riche de réflexions, très courageuse, bref une chaîne unique en son genre… à laquelle tout·e un·e chacun·e gagnerait à aller jeter un œil !

 

Lucie D.