Le clan Chedid

De la famille Chedid, il ne manque qu’Emilie, la sœur ainée, réalisatrice. Sinon, la tribu est au complet sur scène. Avec son chapeau toujours vissé sur la tête, Louis, le père, est accompagné de ses trois enfants musiciens : Matthieu alias M et sa voix singulière, Joseph alias Selim et la jeune Anna, alias Nach.

Après une série de concerts joués à guichets fermés fin mai dernier à l’Olympia, les Chedid investissent le cadre prestigieux et non moins intimidant du Palais Garnier. Une date unique – le 6 septembre – qui promet de faire des étincelles.

La grâce juvénile Selah Sue

 Elle est de cette veine d’artistes rendus célèbres grâce à Internet. Après une adolescence dépressive, la jeune Flamande de 26 ans est sortie de l’anonymat en publiant ses vidéos sur la toile. Selah sue a trouvé son chemin à travers la musique et son talent a frappé fort avec un premier album écoulé à plus de 300 000 exemplaires.

Cette fois-ci, c’est pour interpréter des titres de son deuxième album, Reason (sorti au printemps), que la chanteuse est à Paris. Une messe où se mêleront des notes soul, funk et des déclinaisons teintées de rock. Une date à retenir : le 24 septembre au Zénith de Paris.

La folie Christine and The Queens

Elle ne cesse de surfer sur le succès depuis la sortie de son premier opus, Chaleur Humaine. Résultat ? Christine and The Queens n’a pas d’autre choix que de rajouter de nouvelles dates françaises, où elle squattera notamment la scène de la Villette le 25 septembre.

Devenue rapidement l’artiste incontournable de la nouvelle scène française, Christine and The Queens, la nantaise s’était faite remarquée aux Victoires de la Musique 2014. Une réussite couronnée en février dernier par deux prix aux Victoires 2015, dont celui de l’artiste interprète féminine de l’année.

Les déjantés Major Lazer

Le 1er juin dernier, Major Lazer était de retour dans les bacs avec leur troisième album baptisé Peace is the Mission. A cette occasion, le groupe mené par Diplo effectuera en cette rentrée 2015 une tournée des grandes villes européennes. Série de concerts qui débutera d’ailleurs chez nous, avec deux dates à Paris : les 29 septembre et 1er octobre à l’Olympia.

A la croisée du dancehall, du rap et de l’électro, Major Lazer transforme régulièrement les salles de concerts en dancefloor. Sa tournée 2015 ne devrait pas déroger à la règle.