A l’occasion des Curiosités du Bikini, Nelick s’est rendu à Toulouse pour aller à la rencontre de son public et montrer son univers musical à ceux qui ne le connaissaient pas. Dans le cadre de sa venue, j’ai rencontré cet artiste de plus en plus suivi et qui a séduit un grand nombre de personnes notamment grâce à la sortie de sa première mixtape début 2018, intitulée « Kiwibunnytape ».

Bercé très jeune par le groupe Sexion d’Assaut ainsi que son intérêt pour les divers registres musicaux ont fait de lui une personne polyvalente voulant retracer son parcours et créer son personnage grâce au rap. La musique lui permet de réaliser ce dont il a toujours rêvé, ne pas faire un métier répétitif, s’épanouir de jour en jour et se procurer de nouvelles sensations. Nelick ne veut pas choquer à travers ses paroles mais simplement être authentique et extérioriser ses sentiments ainsi que des épisodes de sa vie. Il écrit par envie mais surtout par besoin, comme il le dit lui-même, il écrit de façon thérapeutique, tout ce qu’il ressent est donc retranscrit. Le rappeur joue la carte de l’originalité notamment à travers ses clips à l’aspect cinématographique pour certains et qui se distinguent nettement de ce que nous avons l’habitude de voir. Avec un début de carrière très prometteur, Nelick a montré qu’il était capable du meilleur et reflète une personne ambitieuse et perfectionniste. Son deuxième projet qui va sortir très prochainement est très attendu par son public.