La mode est l’un des secteurs les plus polluants comme déjà vu dans cet article. Mais ce secteur évolue et de nouvelles propositions voient le jour, notamment grâce aux nouvelles technologies.

Ainsi donc, pour s’inscrire dans un système durable, il faut repenser entièrement celui-ci, de la fabrication du textile à la confection du vêtement en passant par le transport. D’autres vont aussi faire du vêtement une source d’énergie renouvelable.

12Pauline Van Dongen portant le Solar Shirt équipé d’un port USB pour charger son téléphone.

C’est le cas de la styliste Pauline van Dongen. Dès 2013, elle propose en collaboration avec des spécialistes de l’énergie solaire la Wearable Solar Dress et le Wearable Solar Coat, une robe et un manteau en laine et cuir puis en 2014 le Solar Shirt. Les modèles sont d’un style minimaliste, jouant sur les textures et la forme. Ils accueillent chacun de petits panneaux solaires qui sont de véritables ornements. S’il fait gris et que le soleil est absent, ils peuvent toujours se rabattre. Niveau efficacité, cela est tout à fait correct: pour deux heures d’exposition au soleil, vous pouvez complètement recharger votre smartphone!

Ces modèles restent des prototypes. Il faudrait voir à plus grande échelle, quel en serait le coup? Ces vêtements seraient-ils accessibles de tous?

Malgré toutes les interrogations autour de l’évolution du système de la mode pour s’inscrire dans le durable, le champs des possibles reste vaste. Les idées sont nombreuses, nous prouvant ainsi que nos habitudes peuvent évoluer et notre système changer.