Elle a 25 ans , est passionnée par le football depuis qu’elle est enfant et a décidé de s’investir à fond dans sa passion , un sport encore très masculin . A l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, mercredi, portrait d’une femme qui,  jour après jour, lutte contre les discriminations, à travers le sport :

Bonjour Mélanie, pouvez-vous vous présenter, me parler de votre parcours ?

Je suis Mélanie, j’ai 25 ans et je suis présidente et joueuse au FC Paris Arc-En-Ciel.

Depuis combien de temps pratiquez-vous le football ?

Je joue au football depuis mes 7 ans avec un arrêt de 4 ans durant mes études car il n’y avait pas de club féminin pour m’accueillir dans la ville où j’étais. Et je ne pouvais malheureusement plus pratiquer en mixité avec les garçons.

Pouvez-vous nous parler de ce que c’est que d’être une fille dans le milieu du football ? (les difficultés, les fiertés, les stéréotypes que vous entendez encore trop souvent…)

Je dirais que cela dépend de quelle époque on parle. Lorsque j’étais enfant, et que je jouais donc avec des garçons, tant que je jouais bien il n’y avait pas de problèmes. Et j’avais la chance d’être dans un club qui mettait tout en œuvre pour que je sois à l’aise. Cela ne m’a pas empêché d’entendre pas mal de fois sur les bords des terrains « C’est un garçon manqué », « Qu’est-ce qu’elle fait là elle ? Elles sont passées où ses poupées ? » ou encore « Tu vas voir elle deviendra lesbienne ».

Aujourd’hui, j’espère que les jeunes filles qui jouent au foot entendent de moins en moins ce genre de propos. Mais l’un des stéréotypes encore bien ancré est bien évidement celui qui veut qu’une femme qui joue au football est forcément lesbienne, et par voie de conséquence pas féminine. Comme si la féminité était unique et universelle, or ce n’est pas le cas du tout ! La féminité peut être diverse et variée. Et puis qu’une femme qui joue au football soit ou non lesbienne, je ne vois pas où est le problème, avant tout elle pratique un sport qu’elle aime.

Quels sont vos objectifs ?

J’aimerais qu’à terme le football, qu’il soit féminin ou masculin, ne soit que du football. Aujourd’hui je pense que le football féminin est encore trop souvent pensé comme un sport différent.

Quelles sont les qualités requises  pour être footballeuse ?

Bonne question ! D’abord avoir envie de jouer au football ! Pour le reste, il faut plutôt demander aux entraineur.e.s !!

Quels sont vos meilleurs souvenirs de football ? Vos pires?

C’est difficile d’en choisir un seul, alors pour faire simple : toutes les victoires.

Mon pire souvenir est malheureusement assez récent, lorsque mon équipe à la fin d’un match s’est fait insulter et bousculer physiquement.

Depuis combien de temps êtes-vous présidente du / jouez-vous au club ?

Je suis présidente du club depuis 2 ans (juin 2015) et je joue au FC Paris Arc-En-Ciel depuis 7 ans.

Quelles sont les valeurs prônées par l’association ?

Le FC Paris Arc-En-Ciel contre l’homophobie et les discriminations dans et par le football. Plus que pour tout autre club de football et au-delà de la lutte contre l’homophobie, il place les valeurs de tolérance, de fair‐play et de convivialité au centre de son action.

Comment faites-vous du football un moyen de lutter contre les discriminations ?

La première chose à laquelle je pense c’est le port des « Rainbow Laces » de l’association anglaise Stonewall (http://fcparisarcenciel.fr/rainbow-laces/). Cela permet de visibiliser sur les terrains de football notre attachement à la lutte contre les LGBT*-phobies et à un football plus tolérant.

 

Nous organisons également des tournois de football (Football V Homophobia en février au Five Paris ou encore le Tournoi International de Paris en juin au stade Maryse Hilsz). Ces tournois sont l’occasion de réunir celles et ceux qui sont sensibles aux questions de lutte contre les discriminations. Mais c’est également l’occasion de sensibiliser les participant.e.s.

L’été dernier,  nous avons également co-organisé l’« EuroPride House » durant l’Euro de football, ce projet vise à sensibiliser les fans de football au sujet des LGBT-phobies et des discriminations d’une manière générale. Nous avons notamment donné une conférence sur le parvis de l’hôtel de ville à cette occasion.

* Lesbienne, Gay, Bi et Trans

Si vous aviez un mot pour toutes celles qui se rêvent footballeuses ?

Allez-y ! Frappez aux portes du club de football le plus près de chez vous. Et s’il n’a pas de section féminine, créez-la !

 

Allez-vous regarder <<Barça -PSG>> ? Quels sont vos pronostics ?

Malheureusement non, je ne pourrais pas mais j’aurais adoré ! C’est un match très difficile à pronostiquer mais je vais dire 3-2. Je vois donc le PSG se qualifier !