Lucas DEBARGUE, jeune prodige du piano au parcours atypique


 

A tout juste 27 ans, Lucas DEBARGUE est devenu l’une des figures les plus incontournables du piano classique. Après avoir remporté le 9ème concours international Adilia Alieva en 2014, puis le 4ème prix du prestigieux concours international Tchaïkovski, le jeune pianiste parcourt désormais le monde en tant que concertiste classique.

Pourtant, rares sont ceux qui auraient parié sur lui il y a une dizaine d’années. Rien ne destinait en effet le jeune français à une carrière internationale de musicien classique.

S’il commence le piano à 11 ans, – ce qui est déjà très tardif, généralement trop, pour espérer embrasser une fois adulte une carrière de musicien -, Lucas DEBARGUE s’éloigne de la musique vers 15 ans pour passer son bac (sic !). A 17 ans, il arrête complètement le piano et intègre un groupe de rock en tant que bassiste. Finalement, ce n’est qu’à l’âge de 20 ans, soit après trois années de pause, qu’il renoue avec l’instrument roi. Il rencontre dans la foulée la russe Rena Shereshevskaya, qui deviendra le mentor qu’il avait cherché toute son adolescence.

Sa forte personnalité et son parcours atypique donnent une saveur particulière à son interprétation musicale. Les grands chefs-d’œuvre de la musique européenne et russe sont ainsi réinventés avec originalité par celui qui n’a pas toujours aimé que le classique.

 

 

 

Pour une improvisation de jazz comme il lui arrive parfois d’en faire à la fin de ses concerts :

Lucie D.

 

Source photo d’illustration : https://www.valdisere.com/wp-content/uploads/2015/07/maxresdefault.jpg