Cet été il n’y aura pas de grand spectacle d’illuminations sur la façade même de la cathédrale de Strasbourg.

A la place trois nouvelles propositions artistiques grand public sur le thème de la lumière, de dix minutes chacune du 7 juillet au 2 septembre à la tombée de la nuit, sur trois sites de Strasbourg :

  • le barrage Vauban
  • la place du Château
  • et le Palais universitaire.

L’idée du spectacle estival de cette année, c’est de retracer l’histoire de la ville. Du côté de la Place du Château (à côté de la Cathédrale de Strasbourg), c’est le Moyen-âge qui est mis à l’honneur, au barrage Vauban le siècle des Lumières et la Neustadt au niveau du Palais Université.

Une manière inédite de découvrir l’histoire strasbourgeoise et son patrimoine, en profitant des belles soirées estivales.

Barrage Vauban, « Le temps des Lumières » réalisé par Passe-muraille

Avec « Le Temps des Lumières », le siècle des éclairés va se mettre en mouvement devant vos yeux, offrant une fresque spectaculaire d’une période de prospérité et de rayonnement pour Strasbourg. La création sonore et artistique garantit l’immersion totale et la surprise lors de ce saut temporel.

 

@xeos

Place du Château, « La flèche dans les nuages » réalisée par ACTLD

Grâce à une technique inédite en France, ACTLD plongera le public dans le rêve des architectes ayant imaginé la flèche de la cathédrale de Strasbourg. Ainsi une vidéo, projetée sur 400m² de maille suspendue en oblique dans l’air (de 4 à 22m de haut, et à travers laquelle la pluie passe, en cas de météo capricieuse), racontera l’histoire de cet élément du patrimoine, de la première esquisse (véritable document) à sa construction.

@strasbourg

Le Palais universitaire, « Uniō » réalisé par AV-Exciters

C’est la première fois que le Palais universitaire sera utilisé. Après l’annexion de l’Alsace-Lorraine en 1871, l’Empire allemand souhaite la création d’une nouvelle université à Strasbourg. C’est autour de ce projet que s’érige tout un quartier, la Neustadt (Nouvelle ville), aujourd’hui attribué au patrimoine mondial de l’Unesco. Avec Uniō, le Palais se fait alors support d’un spectacle grandiose, entre réel et virtuel. Les spécificités ornementales et les différents mouvements architecturaux en place seront révélés et mis en valeur par une création visuelle et sonore inédite.

@jds