Qu’est ce que le Woofing ?

Le WWOOF signifie : « World Wide Opportunities on Organic Farms » littéralement en français : « Opportunités (de travail) dans les fermes bio du monde entier ».
Ce concept repose sur un réseau d’organisations nationales qui facilitent le placement de jeunes bénévoles dans des fermes biologiques. L’Australie, avec 2 600 hôtes, possède la plupart des fermes d’accueil, suivie par la Nouvelle-Zélande avec ses 2 340 hôtes et les États-Unis avec 2 050 hôtes.
Il existe des hôtes WWOOF dans une centaine de pays à travers le monde.
En échange d’un maximum d’une quinzaine d’heures de travail par semaine, l’hôte loge et parfois nourrit et blanchit ses bénévoles. Le concept s’est récemment étendu à une palette d’activités plus large (garde d’enfants, restauration, réception) avec le système Helpex, basé sur les mêmes principes que le wwoofing.

Pourquoi ce concept attire les jeunes ?

Pour les jeunes qui souhaitent voyager et visiter de nouveaux pays, le wwoofing offre l’opportunité d’apprendre la langue de Shakespeare et d’être immergée au cœur de la culture du pays avec des locaux.
De plus, atout indéniable, l’économie d’un loyer et parfois de la nourriture est un facteur important du succès du wwoofing. Les bénévoles ont ainsi plus d’argent pour faire du tourisme et profiter de leur séjour, surtout dans des pays comme l’Australie, où la vie est bien plus chère qu’en France.
Enfin, contrairement à ceux qui décrochent un poste au sein d’un employeur classique, le wwwofer a beaucoup plus de temps libre pour découvrir le pays.