Vous rêvez un jour de partir, tel un aventurier, en immersion dans un pays étranger, à la rencontre d’une autre culture, d’un autre mode de vie, en quête de nouvelles expériences aussi folles qu’enrichissantes – le tout en vous rendant utile et à moindre frais- ? Laissez-vous tenter par le Wwoofing, concept de voyage à la fois économique, solidaire, et écologique !

Pour la petite histoire…

Le Wwoofing est né d’une Londonienne, Sue Coppard, qui, citadine en manque de nature, décide un week-end de quitter la capitale pour proposer ses services à des fermes environnantes. Elle suggère notamment à ceux ou celles qui seraient partant de la suivre. Une petite annonce dans le journal plus tard, et elle se rend compte que nombre de citadins comme elle sont intéressés par l’expérience. Le premier essai a lieu dans une ferme bio-dynamique du Sussex en 1971. C’est un succès et, grâce au bouche-à-oreille, de nombreux fermiers proposent d’accueillir eux aussi des volontaires. C’est ainsi que le concept de Wwoofing voit le jour.

Derrière l’acronyme Wwoof, il fallait à l’origine comprendre « Working weekends on organic farms » (week-ends de travail dans des fermes bio). Aujourd’hui, le concept a évolué et Wwoof signifie « World wide opportunities on organic farms » (offres d’emploi mondiales dans les fermes bio).

Progressivement, le mouvement s’est diffusé dans le monde entier. Une centaine de pays font à présent partie du réseau, avec des milliers d’hôtes, qu’ils soit en Chine, en passant par le Ghana, l’Islande ou bien l’Argentine.

Mais…concrètement, en quoi ça consiste?

Ce concept consiste à donner de votre temps en participant aux différentes tâches sur une exploitation agricole biologique (jardin, potager, verger, fleurs, élevage). Vous travaillez environ 25h par semaine, en échange vous êtes nourri et logé dans une famille en immersion avec le mode de vie des locaux.

Son but : construire une communauté durable et globale, basée sur l’entraide, l’échange et les rencontres.

Attention, il faut être majeure et ce concept de voyage se fait sur la base du volontariat, il n’est donc pas rémunéré.

5 bonnes raisons de faire du Wwoofing

  1. Voyager de façon économique
  2. Apprendre de nouveaux métiers et les techniques de l’agriculture biologique
  3. Visiter des régions du monde loin des sentiers battus
  4. S’intégrer à la vie locale et connaître plus facilement les usages et les bons plans.
  5. Vivre des aventures plus authentiques qu’au Club Med et plus trépidantes que Center Park.

Comment faire du Wwoofing ?

La démarche est simple :

  • Choisissez le pays où vous voulez faire du wwoofing : Cliquez ici pour voir la liste des pays et leurs coordonnées.
  • Rendez vous sur le site dédiée au wwoofing du pays choisi ( ex Argentine : www.wwoofargentina.com) et adhérer à l’association, moyennant une cotisation annuelle.
  • Vous allez recevoir par mail ou courrier la liste des hôtes du pays choisi, avec leur adresse mail et téléphone pour vous permettre d’entrer directement en contact avec eux.

La liste en poche, vous pouvez alors les contacter directement, soit par mail, soit par téléphone, pour convenir d’une date et des conditions d’aide, de logement et de tout autre détail important.

Plus qu’à se lancer, et devenir un vrai Wwoofer !