La troupe du TAC (Théâtre Au Campus) est une association de théâtre, rassemblant à la fois étudiants, membres du personnel de l’Université, conjoints, et exterieur. Victime de son succès, celle-ci a du créer cette année plusieurs ateliers, à savoir l’atelier traditionnel, qui présente son spectacle à la fin de l’année, un atelier d’exercice théâtraux, pour ceux qui ne souhaiterait pas affronter tout de suite la scène ; et un atelier destiné seulement aux étudiants, préparant une représentation pour le festival.

La responsabilité de l’atelier a été attribué à deux étudiantes en Master d’Arts du Spectacle, épaulée par le metteur en scène qui accompagne le TAC. Les deux étudiantes se sont donc battues afin de défendre leur dossier, et ont, en plus de la représentation pour le festival, trouvées une autre salle pour les accueillir.

Ainsi donc, c’est le 8 mars, journée international des droits des femmes, qu’a lieu la première représentation. Date assez particulière puisque le thème du festival cet année était La femme. Les metteuses en scène en herbe ont alors décidés de découper le projet en deux parties : une partie « forme courte », où se serait au comédien de proposer quelque chose de personnel ; et une partie « forme longue », où se serait un projet commun. L’oeuvre adapté pour la scène est Histoires d’hommes de Xavier Durringer, oeuvre regroupant plusieurs dizaines de monologue de femmes. L’objectif était ici de dégenré totalement l’oeuvre. Plus question d’homme et de femme, mais dialogue universel. Plongés dans les paroles de ces êtres, c’est avec passion et émotion que vous pourrez traversés ces histoires ; parfois poétique, d’autres fois cruel, mais toujours humain. De quoi vous faire changer de personnalité en entrant, et en sortant de la salle.

N’hésitez plus, direction Poitiers, le 8 mars à la Gibauderie et le 14 mars à la Maison des Etudiants pour découvrir ce projet étonnant. On vous promet une chose : de l’émotion !