« Un esprit sain dans un corps sain » à l’époque de Juvénal déjà l’importance d’avoir une bonne santé physique et mentale était soulignée. Concernant la bonne santé physique, une solution facile est de s’abonner à une des nombreuses salles de sports présentent en ville. Mais il n’est pas très agréable d’aller s’enfermer pour transpirer avec des inconnus dans un endroit confiné et cela peut en plus représenter un budget assez conséquent pour les adeptes. Alors une solution pour prendre soin de son corps tout en évitant de se ruiner : le street workout.

 

Le street workout aussi appelé « entraînement de rue » ou « calisthénics » en français est un mix entre gymnastique et musculation.

Cela consiste à réaliser des figures et mouvements sans utiliser de charges mais le poids du corps. C’est un mélange de « capacités de force, de coordination, de résistance et de souplesse » d’après le blog français du street workout.

Une démonstration de Street Workout par Eryc Ortiz champion du monde en 2014.

 

Ce sport se développe notamment grâce à internet et des vidéos YouTube qui diffusent les prouesses des sportifs.

Les collectivités publiques participent aussi à cet engouement puisque de plus en plus de communes mettent à disposition de leurs habitants des infrastructures : barres horizontales, échelles verticales, et autre matériel nécessaire à la pratique. On les trouve habituellement dans les parcs. A Strasbourg, il en existe un peu partout dans la ville et des modules sont par exemple disposés au parc des Malteries à Schiltigheim ou au parc de l’Orangerie. Il est aussi possible de s’entraîner en utilisant uniquement le « mobilier urbain » tel que les panneaux, escaliers, trottoirs et autres, il suffit d’être inventif et la ville devient un grand terrain de jeux !

 

 

© AP PHOTO/ KHALIL HAMRA

En résumé le street workout est top car ça permet de muscler tout le corps en un seul entraînement, les mouvements sont fonctionnels (ce qui réduit le risque de blessure), ça permet de s’entraîner où on veut et plus ou moins quand on veut (le seul inconvénient reste la météo), ça permet de s’amuser en s’entraînant et en plus : c’est convivial et vous permet de passer du temps avec vos amis !

 

 

 

Pour commencer il est rassurant (et motivant) de s’entraîner à plusieurs. Il est possible de rejoindre un groupe déjà existant. En Alsace différents groupes existent déjà, on peut en trouver certains sur Facebook, tels que Bartiate ou World Workout Génération .