08.12.2016 le cadeau pour mon copain: le spectacle « Média » de Dieudonné au Théâtre Mains D’Or. On arrive à 20h pour un lever de rideau à 20h30 et déjà une queue pas possible! Je connaissais déjà cet humoriste français, ses sketchs, son rôle Caius C+ dans Asterix et Obélix: Mission Cléopatre, ses problèmes avec tous les tribunaux français et la fameuse chanson Shoananas etc. , etc. Ce que je ne connaissais pas c’était son public.

keep-calm-and-sing-shoananas-8

Pendant le spectacle, on se croirait être à une réunion du parti communiste très engagé de la Russie des années 1917, avec une petite touche d’esprit Oktoberfest aussi. Le débarquement de Dieudonné, on dirait l’accueil du Pape à Mexico. Jamais vu ça! Les cris, les coups de sifflets qui fusent, Shoananas spontanément chanté dans la salle, la grande liesse (C’est le moment où tu regrettes de ne pas avoir apporter avec toi les boules quies), on dirait une divinité fraichement débarquée sur terre (surtout que sa morphologie actuelle n’a plus grand chose d’humain). Les gars calmez-vous, ce n’est qu’un simple humoriste, qui va tout simplement se foutre de vos gueules pendant 1h30, autant qu’il le fera des femmes, des juifs, des antillais, du français moyen et en gros de tout le monde, bien en égalité, à l’image d’un bon système démocratique.

 

En revenant au public de Dieudonné mis à part le fait qu’ils soient si enthousiaste, c’est assez intéressant de se retrouver au milieu d’eux d’un point de vue sociologique. J’ai eu l’impression de voir la France entière, réunie avec toutes ses minorités et les groupes socio-démographiques, en gros: noirs, blancs, rasta, asiates, arabes, bobos, intellos, petits riches du 16ème, beaufs, paysans, racailles. Tous ensemble, on rigole de blagues racistes, misogynes, homophobes, pointues, sarcastiques, antisystème. La liberté d’expression est là bien présente, diffusée par l’humoriste qui est condamné pour incitation à la haine, antisémitisme et en général tout ce qui n’est pas trop toléré dans le système politico-médiatique actuel. Lui-même adulé par ces spectateurs que pourtant rien ne rassemble, donne l’impression sur scène d’être l’incarnation d’un leader de mouvement de révolte face à cette grande hypocrisie.

taubira-et-racisme

Cependant, nous pouvons reprocher à Dieudonné que ses blagues sont répétitives. Il suit une même recette dont les gens n’ont toujours pas l’air de se lasser. Et même si on les a déjà entendues, on se prend quand même à en rire. Avant même que le show commence on sait plus ou moins à quoi s’en tenir. Nous pouvons être quasiment sûrs qu’il y en aura pour Manuel Valls, » le lobby » juif, les journalistes, les femmes, les blacks et les arabes, mais de toute façon il s’en fout Dieudo, il sait que c’est ce que les gens sont venus chercher, et c’est pour çà qu’il est indestructible depuis 20 ans. Et ce malgré les efforts acharnés de certains (you know who).

lordvoldemort-1

Certes, ce n’est pas de la grande culture (en tout cas de ce qu’ils disent au Ministère de la Culture), mais c’est qui est impressionnant, c’est la capacité de réunir tous ces gens là et de réussir à les faire rigoler, en faisant des sketchs sur eux justement. Cela prouve bien qu’en France, nous avons encore de la distance, et la volonté de rire des absurdités de notre réalité.