La Grande Île de Strasbourg (centre ville de la capitale alsacienne) est classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1988.

Cette année c’est le quartier de la Neustadt (« nouvelle ville ») construit entre 1871-1918 lorsque Strasbourg était rattaché à l’Allemagne qui vient rejoindre la Grande Île de Strasbourg et s’ajoute à la liste des 1073 biens culturels recensés sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Bibliothèque Nationale et Universitaire, quartier de la Neustadt. By Claude Truong-Ngoc / Wikimedia Commons – cc-by-sa-3.0, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=39431111

Immeubles datant de 1893 – Boulevard de la Victoire. By Edelseider – Own work, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=45945032

Le Palais du Rhin. Par Rh-67 — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=12097667

Le patrimoine mondial de l’Unesco

Par United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization

L’UNESCO – Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture – est un organisme dépendant de l’ONU (organe des Nations unies) qui a pour but la protection des biens culturels. Cette organisation, dont le siège est à Paris, a été créée en 1945 suite à la seconde guerre mondiale et les dégâts qui en ont résulté.

Une fois par an le Comité du patrimoine mondial se réunit pour actualiser et étudier les dossiers présentés par les Etats pour étendre la liste des biens classés.

Emblème du Patrimoine Mondial

Le classement des biens sur la liste du patrimoine commun leur apporte une « sécurité supplémentaire ». En effet, les Etats ont l’obligation de protéger les biens culturels pour les transmettre aux générations futures. Pour accomplir cette mission, ils pourront obtenir de l’aide monétaire et matérielle de la part des autres pays signataires à la convention.

La Neustadt à Strasbourg

A Cracovie (Pologne), le 9 juillet dernier, le Comité du patrimoine mondial a notamment approuvé l’extension du site de Strasbourg en ajoutant le quartier de la Neustadt sur la liste.

Le Comité souligne la singularité de la ville de Strasbourg du fait de l’histoire de la région qui se fait ressentir dans l’architecture de la ville :

« La Neustadt s’inspire dans sa composition urbaine du modèle haussmannien tout en adoptant un vocabulaire architectural germanique pour ses édifices. Cette double influence a permis de créer un schéma urbain spécifique à Strasbourg, où des perspectives construites à partir de la cathédrale modèlent un paysage singulier organisé autour des cours d’eau et des canaux. »

Source : http://whc.unesco.org/fr/list/495/