C’est au cours des années 60 que les premiers polars scandinaves virent le jour. En Suède, les auteurs Maj Sjöwall et Per Wahlöö s’associent pour créer le désormais célèbre Martin Beck, qui incarne les stéréotypes de l’enquêteur malheureux et alcoolique. Ils écrirent 10 romans, chacun mettant en lumière un problème sociétal différent (telles la prostitution, la pauvreté…). Depuis, on ne compte plus les romans policiers nés sur le sol Scandinave ! Si vous avez l’envie de vous plonger dans ce monde sombre et plein de mystères, voici 2 romans pour vous lancer.

 

Mortels lundis, Dan Turèll

Un lundi soir, au détour d’une ruelle sombre de Copenhague, un journaliste découvre avec horreur une jeune femme étranglée. Le lundi suivant, le même schéma se répète. Le narrateur se retrouve ainsi impliqué dans cette affaire de meurtres à répétition et mène l’enquête aux côtés de son ami policier, sans vraiment avoir l’avoir choisi au final. Ce qui est intéressant avec ce roman, c’est qu’on ne suit pas l’avancement de l’enquête du point de vue des enquêteurs de police, mais de celui du journaliste. Les deux amis s’entraident tout le long de l’investigation, et on découvre ainsi la relation de « je t’aime/moi non plus » liant les forces de l’ordre et la presse avide d’informations (qui n’hésite d’ailleurs pas à faire pression sur ses employés pour obtenir le moindre renseignement, quitte à porter préjudice aux recherches de la police). L’histoire nous traîne dans les rues de Copenhague et nous dresse un portrait de la ville bien éloigné de l’image idyllique vendue par les cartes postales.

 

Le bonhomme de neige, Jo Nesbø (2012)

Photo par Mathilde SOSSON

Reporter, musicien, ancien sportif de haut niveau… Jo Nesbø est un des auteurs norvégiens les plus populaires de son temps. Parmi ses œuvres les plus connues, les épopées de l’inspecteur de police Harry Hole.

 

Un bonhomme de neige pour signature. A chaque nouvel assassinat, une sculpture éphémère immaculée marque le passage du mystérieux meurtrier qui sévit à chaque première neige depuis plusieurs années. Dans les rues des deux plus grandes villes norvégiennes, Oslo et Bergen, l’enquête nous traîne dans un sillage de paranoïa et d’horreur interminable. Même lorsque l’investigation semble enfin toucher à sa fin, il y a toujours de nouveaux éléments qui viennent chambouler toute la réflexion de l’inspecteur Harry Hole. De quoi le rendre fou, d’autant plus que peu de personnes le prennent au sérieux lorsqu’il évoque l’hypothèse d’avoir affaire à un tueur en série. « Il n’y a jamais eu de tueurs en série en Norvège ». Mais lui y croit dur comme fer, et c’est son imperméabilité aux critiques extérieures et ses excellentes capacités d’analyse qui lui permettront de démasquer l’insaisissable Bonhomme de neige.

Le roman a eu tellement de succès qu’il a été adapté au cinéma. Le film sortira courant octobre 2017, avec le charismatique Michael Fassbender en tête d’affiche.