Le monde selon Kekra

Le rappeur des Hauts-de-Seine Kekra a sorti LAND son 1er album cette année. Mais tout a commencé par ses mixtapes en 2015 et 2016 3 Free Base puis ses 3 Vréel en 2016 et 2017 aux sonorités atypiques parfois maghrébines, subsahariennes et touaregs avec une bonne dose d’autotune et de vocodeur.

L’artiste originaire de Courbevoie nous a sorti LAND l’aboutissement de tout ce long travail de fond dès l’introduction Batman « meilleur que le reste, veulent que j’reste sur le bench, Ben Arfa » il veut sauver le rap-jeu masqué comme le super-héros, 10 Balles nous montre un quartier contrôlé par le trafic de drogue « les yen-yen veulent qu’on fasse des dix balles. Mais c’est vingt balles pour le minimum » et je vous recommande le superbe clip en noir et blanc esthète et bien réalisé.

Puis vient le très asiatique hit Viceland « bitch j’me place au-dessus j’veux mon palace (pour le gang). 9.2 nice, un peu comme William Gallas » ; nous avons également un autre morceau dans la même veine musicale Wing Chun. Nous avons aussi le son d’été C’est bon et le paradoxal J’travaille  dans lequel il définit le rap comme un job comme les autres et non comme une passion.

Enfin Frérot pour clôturer l’album sur les amis d’enfance devenus des ennemis et des jaloux à cause de sa réussite « j’comprends pas pourquoi, frérot. Tu voudrais m’voir rester en bas, frérot. J’comprends pas pourquoi, frérot » alors qu’ils devraient se réjouir de cette ascension fulgurante !