Aujourd’hui j’accueille Tom, 23 ans, le président du club AES de Strasbourg et l’un des partenaires de NewVo radio avec qui un voyage au ski a déjà été organisé.
Je l’ai contactée pour qu’il puisse présenter le Cub AES strasbourgeois et montrer l’implication de celui-ci dans le quotidien des étudiants de la faculté de Strasbourg.

Voici Tom :

NR : Depuis combien de temps fais-tu parti du club AES et comment es-tu devenu président ?

T : « C’est la troisième année que je passe au sein du club AES, mais en réalité j’ai un peu traversé les deux premières « comme un fantôme ». Et l’ancien président Jean Luc, devant gérer l’association et ses futures études, n’a pas eu le temps de trouver un successeur. Du coup un jour avant la rentrée on m’a appelé et je me suis lancé. Je n’y avais pas vraiment pensé avant. »

NR : Le club AES, c’est un président mais c’est aussi toute une équipe, présentes-la nous.

T : « La rentrée du club s’est faite en petite équipe avec Moi, Alain et Moaad puis Alexandre et Pierre qui nous ont rejoins quelques jours après. Petit à petit une équipe s’est formée, maintenant on est dix au sein du club. »

Une partie du Club AES :

 

 

 

 

 

 

Vice-président Alexandre Hourlier; Trésorier : Pierre Desmets; Secrétaire général : Moaad Laalam; VP soirée : Alain Ong; Vice-président AES contact : Pierre Allheily; Chargé de mission animation, événement : Stéphane Roesz; Chargé de mission AES contact : Séraphine Schmerber; Assistance supervision : Lina Belhaj; Chargé de mission : Lucille Tamburrino; Chargé de mission, permanence : Alexandra Delaroque.

T : « C’est une équipe hétérogène, c’est un atout, même si parfois il peut y avoir quelques tensions. Chacun a un peu son caractère, mais on a pu voir que malgré ces divergences l’équipe fonctionne, comme l’a démontré notre voyage au ski. L’association c’est notre bébé et toute l’équipe donne autant d’énergie que moi pour que nos projets aboutissent. »

NR : Quelle image voulez-vous donner du club AES ?

T : « On essaie de donner une image « dynamique », le président de l’an dernier était le tremplin et nous on prend l’envol cette année. On veut que l’association ait l’air classe et cool. »

NR : Parles nous des événements de cette année 2016 – 2017.

T : « Il y a déjà eu beaucoup d’événement depuis la rentrée, mais c’est la soirée de rentrée qui a vraiment lancé le club AES. On a touché plus de gens qu’on aurait cru, vu le nombre d’entrée. Ça nous a vraiment fait plaisir et donné envie de continuer sur cette voie.

Ensuite, il y a aussi eu le congrès de l’ARES à Brest, nous y sommes allés pour représenter le club AES. On y retourne le week-end du 18 et 19 février, on va là-bas pour se réunir avec les associations de toute la France et prendre des décisions ensemble. Mais aussi nous filmerons l’évènement afin de montrer ce qu’est l’ARES, pour faire la com de l’événement. On aime bien filmer et on a vu que c’était notre point fort.

Mais il y a eu également la soirée post-partiel en partenariat avec NewVo Radio et l’organisation du ski aux Menuires en parallèle.

Maintenant, on travaille pas mal sur l’image avec le réaménagement du bureau de l’asso et la création du site du Club AES.

Pour la suite, on aimerait faire 2 « GiveBox », il s’agit de boites à donner : une pour les étudiants sur le campus et une placée dans la ville pour tout le monde. Chaque boite est en bois et dedans il y a des habits, des livres, des casseroles … un peu tout, c’est du troc, du partage.

Enfin, on prévoit d’organiser un gala AES qui sera une soirée tarte flambée XXL. »

Il y a déjà eu beaucoup d’évènement et il y en aura encore d‘autres. Je vous laisse donc découvrir cela sur leur page : Club AES

NR : D’où est venu cette collaboration avec NewVo radio ?

T : « Un des partenaires de NewVo radio, Ernst un ancien d’AES Strasbourg est parti au ski avec l’ancien président du Club AES et a remarqué que l’on n’avait pas fait une excellente affaire sur le voyage au ski l’année dernière, on s’était fait avoir. Ernst a donc proposé d’aider à l’organisation du ski de cette année pour nous éviter que cela recommence. »

NR : Que t’as apporté le partenariat avec NewVo radio ?

T : « Ça nous a apporté de l’espoir (rire) car le voyage aurait été annulé, sans cela ou il aurait été fait dans un petite station mais dans tous les cas, ça aurait était beaucoup moins bien. Dans ce partenariat les deux sont gagnants, NewVo radio devient plus proche des jeunes et nous il nous permet de nous étendre auprès des jeunes avec une plus forte marge de manœuvre. »

NR : Ton année présidentielle au sein du club AES touche bientôt à sa fin, que retiendras-tu de cette année ?

T : « Je retiens que c’était une bonne expérience, qu’une association ça aide à exploiter son potentiel, gagner en maturité car on peut tester, tâter le terrain, faire une organisation de A à Z.
Mais surtout la relation avec les membres de l’équipe qui est hyper importante, se sentir écouter, que l’asso devienne aussi leur bébé. Il vaut mieux ça qu’un président qui fonce sans demander. »

NR : Quels sont tes projets pour la suite ?

T : « Terminer ma licence, partir en Master dans le business, monter une entreprise. L’associatif m’a donné l’envie de monter une entreprise et au final, ma licence me pousse à tenter l’aventure.
Mais en ce moment mon projet c’est ma page video, une page artistique qui est un collectif audiovisuel intitulé « Filmonnous ». Il s’agit de filmer des projets artistiques, réaliser des court-métrages, réunir les gens avec un esprit un peu décaler quand c’est nécessaire.
En fait c’est très lié à l’entreprise que j’aimerais faire mais c’est secret pour le moment cette partie-là (rire). »