Lancée il y a quelques jours, l’application IMAGIN’EST  est un outil qui tente de recueillir les avis des habitants de la région Grand Est sur des questions politiques et sociales. Présentée comme la « première application de dialogue entre une région et ses administrés », les élus régionaux ne cachent pas leur ambition.

 

Le but de l’application ?

 

L’initiative tente de ré-intéresser les habitants du territoire à sa politique, en leur donnant une voix instantanée et facile d’accès. La stratégie de l’application cherche à répondre à trois grands impératifs, à savoir : la proximité des services régionaux, la participation des citoyens et la transparence dans l’action régionale.

 

 

En haut de l’écran vous trouverez les propositions du Grand Est : « Pensez-vous que les grands événements sportifs ont un impact positif pour notre territoire ? » ou encore « La Région Grand Est mise-t-elle suffisamment sur les énergies renouvelables ? ».

 

 

En bas de l’écran, celles des citoyens : « La région doit-elle s’engager pour préserver les langues régionales ? » ou encore « La Région Grand Est doit elle proposer une aide à l’amélioration énergétique des logements sur l’ensemble du territoire ? »

 

Un concept simple auquel on peut accéder en téléchargeant l’application (pour Iphone et Android), puis en s’inscrivant très rapidement : il suffit de renseigner son département, sa tranche d’âge, son activité.

 

 

 

 

Par ce système IMAGIN’EST permet aux habitants d’exprimer leurs opinions par un procédé innovateur et dans l’air du temps.

 

 

 

L’application s’engage à poser une à deux questions chaque semaine, sur des thèmes aussi divers et variés que : l’économie, les transports, le sport, la santé, l’environnement, le tourisme, la culture …

 

La jeunesse de l’application ne permet pas encore d’exploiter tout le potentiel que ce genre d’outil pourrait avoir dans la démocratie actuelle. Mais IMAGIN’EST pose la première pierre à l’édifice en créant une vraie vision d’avenir dans l’interaction qu’auront les citoyens et les régions dans les années à venir.

 

Pour l’heure cet outil, compte sur les réseaux sociaux pour se faire connaitre, et montre ainsi sa volonté de viser les nouvelles générations à s’investir d’avantages dans les politiques locales et régionales. L’innovation du concept aurait pour ambition de réduire le taux d’abstentionnisme de plus en plus grand grandissant, notamment chez les plus jeunes.

 

 

 

 

N’hésitez donc pas à télécharger l’application pour donner votre avis et répondre aux diverses questions de la Région, car finalement tout ça n’est organisé que pour votre bien être futur !

Pour plus d’information vous pouvez vous rendre sur la page web de l’application.