La Corse a pu bénéficier d’un statut particulier, comme la collectivité territoriale de Corse avec l’élection territoriale de 2017 mettant aux devant de la scène politique les nationalistes. Le président va d’ailleurs bientôt se prononcer sur le sujet.

Mais certaines voix se font entendre, d’autres nationalistes mais cette fois Alsacien : Qu’en est-il de l’Alsace ?

Ce n’est pas nouveau, la demande expresse que notre région ait un statut particulier fait rage et fait pas mal de remouds dans la communauté Alsacienne. Cela n’a rien d’étonnant au vu de notre histoire culturelle où l’on a changé 6 fois de régime entre l’Allemagne et la France, en l’espace de 80 ans.

 

La réunification des régions n’avait déjà pas fait forte impression, cette volonté « d’indépendance » de la Corse ne fait rien pour calmer les nationalistes.

 

Les principaux intéressés, les jeunes qui constituent l’avenir de notre nation, ont pu donner leurs points de vue.

Jeanne, 24 ans : « Pour tout te dire, je m’en fiche un peu. Je trouve ça un peu bête d’avoir encore de nos jours des régions qui essayent de revendiquer leurs « indépendances ».

Albert, 30 ans : « Je vois pas pourquoi certaines régions auraient droit à un statut privilégié. L’Alsace a autant souffert que la Corse dans son histoire. Il faudrait qu’on est les mêmes droits. »

Louis, 25 ans : « Je suis totalement désintéressé par la question. Il y a une constitution à la base, faut la respecter. Si on commence comme ça, on retournera au Moyen-Age avec des fiefs et des seigneurs qui gouverneront des régions. Je crois qu’il faut arrêter les bêtises là… ».