Partir à l’étranger dans le cadre de ses études se révèle enrichissant et attire de nombreux étudiants. C’est l’occasion d’allier voyage et formation, de découvrir un nouveau pays et sa culture. Pour en témoigner, je suis aller à la rencontre de Laura partie vivre une année à Fribourg-en-Brisgau.

X : Salut ! Pourrais-tu rapidement te présenter ?

L : Hallo ! Je m’appelle Laura, je suis étudiante en biologie (actuellement en Master 1) à la faculté de Biologie de Besançon (Franche-Comté). J’ai eu l’opportunité de partir pendant ma licence 1 année en Allemagne, plus précisément à Fribourg.

X : Qu’est ce qui t’as motivé, du point de vue des études, à choisir cette ville ?

L : Tout d’abord, j’ai choisi de partir dans un pays germanophone car je souhaitais perfectionner mon allemand (j’en fais depuis le collège en parallèle de l’anglais). J’avais aussi entendu dire que l’organisation des études outre-Rhin était différente de celle en France, et le modèle qu’ils suivent m’attirait.

J’ai découvert par la suite que le programme proposé par la faculté de Biologie de Fribourg collait bien à mes attentes et comportait pas mal de matières que j’affectionne, notamment celles en lien avec la biologie végétale. C’est pour ces principales raisons (d’un point de vue purement universitaire) que j’ai postulé pour aller à Fribourg.

X : Et du point de vue du quotidien, elle est comment la vie à Fribourg ?

L : Très agréable ! C’est une ville relativement petite (bien plus que Strasbourg par exemple), très verte et très fleurie. Moi qui me déplace beaucoup à vélo, j’étais contente de voir que c’était le moyen de transport par excellence dans Fribourg : on peut aller n’importe où avec !

Le niveau de vie est le même qu’en France même si certains magasins sont moins chers, et niveau culturel de nombreux monuments et musées sont découvrir ! La ville n’est pas non plus trop mal servie en bars, brasseries et discothèque. Enfin, les loyers sont globalement similaires (légèrement moins chers) que ceux des villes du Grand Est.


La cathédrale de la ville de Fribourg-en-Brisgau.

X : Justement, tu as vécu où pendant cette année ?

L : J’ai eu l’occasion de vivre en résidence étudiante dans ce qu’on appelle un « WG » (« Wohngruppe). C’est globalement une grande colocation, chez moi il y avait 2 WG par étage dans un bâtiment par exemple. C’est une aile du bâtiment où on retrouve une série de chambres, une cuisine, une salle de vie commune et des salles de bains (filles/garçons).

J’ai vraiment apprécié y vivre car chacun à son indépendance et sa chambre, avec la possibilité de tous les jours voire du monde et d’échanger. Pour pratiquer l’allemand, on ne fait pas mieux ! J’y ai rencontré des personnes très cools, avec lesquelles je suis encore en contact !

Si partir une année en échange universitaire vous tente, n’hésitez pas une seconde ! Ça à été un vrai plus dans mes études et mon développement personnel.