Du 13 au 28 mai 2017 a lieu la 17ème quinzaine du Commerce Équitable. A cette occasion, de nombreuses activités (conférences, brunchs, projections de films) sont organisées partout en France. Cet événement est créé pour sensibiliser les citoyens aux impacts et enjeux du commerce équitable.

© 2011 SM cafe

Qu’est-ce que le commerce équitable ?

Si les premières actions d’un « commerce équitable » ont lieu en 1940, c’est en 2001 que les différentes organisations du commerce équitable regroupées au sein du collectif international FINE donnent une définition officielle du commerce équitable : « Le Commerce Equitable est un partenariat commercial, fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l’objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial. Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions commerciales et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés, tout particulièrement au Sud. »[1]

C’est donc un mode de commerce respectueux de l’environnement et du droit et respect des hommes.

 

Concrètement en quoi cela consiste ?

Le système repose sur un partenariat entre une entreprise qui achète et des organisations de paysans et artisans qui vendent. Un contrat est formé et un certain nombre de garanties doivent être respectées par chacun. Les organisations de producteurs doivent garantir la transparence, l’égalité et la lutte contre les discriminations en tout genre, la lutte contre le travail des enfants, la protection de l’environnement etc. En contrepartie les acheteurs s’engagent à un prix juste, au financement de projets de développement, à accorder des délais de paiement etc.

 

Pour être certain de l’origine « équitable » des produits plusieurs labels existent. On peut les regrouper en deux catégories : les labels « produits » et les labels « organisations ».

 

©facts-about-chocolate.com

Le système de garantie le plus connu est celui des labels affichés sur les produits de consommation comme le café ou le chocolat. Différents labels existent : « Fairtrade Max Havelaart », « Ecocert Equitable » etc. Ils garantissent le caractère équitable du produit et les contrôles qui vérifient que les standards internationaux sont bien respectés.

©a4cmonde.org

 

La deuxième catégorie repose sur la structure de vente qui est classée « équitable ». Une organisation peut être reconnue comme « organisation de commerce équitable » (OCE). Mais pour cela elle doit réaliser tous les deux ans un rapport d’auto-évaluation qui sera ensuite soumis aux autres OCE.

Souvent, les deux systèmes sont combinés, c’est le cas pour les produits vendus avec artisans du monde par exemple. Dans les grandes surfaces, c’est le label « produit » qui s’applique.

 

 

 

Comment se procurer des produits issus du commerce équitable ?

Possibilité d’accéder aux produits par le biais d’internet, il existe différentes boutiques en ligne telles que :

Une autre solution pour ceux qui ne sont pas adeptes des achats par internet : outre les boutiques spécialisées dans le commerce équitable (tel que les points de ventes « artisans du monde ») les magasins bio proposent toujours des produits issus du commerce (c’est le cas des biocoop et naturalia par exemple).

En ce qui concerne la quinzaine de l’environnement, vous pourrez trouver sur le site mouvement-equitable.org l’agenda des événements organisés région par région.

A Strasbourg, un Brunch aura lieu Dimanche 21 mai de 11h à 18h au FEC 17 Place Saint-Etienne. Sur le thème « LES ENTREPRISES ENGAGÉES DU COMMERCE ÉQUITABLE », de nombreuses animations, vélostation et table-ronde seront mis en place.  Pendant cette journée conviviale pour petits et grands organisée par le COLECOSOL différents produits biologiques et solidaires seront proposés. Toute la journée l’entrée au FEC et l’accès aux stands est gratuite et libre. Le Brunch sera servi de 11 à 15h (18€ sur place, 15€ pour les préventes, 12€ pour les étudiants et 6€ pour les enfants de moins de 12 ans). Prévente en ligne ou à la boutique Artisans du Monde Strasbourg ( 24 rue de la Div.Leclerc).

 

Partager un moment convivial, défendre les conditions des travailleurs, manger des produits sains, agir pour la protection du climat et de l’environnement … tant de bonnes raisons d’adhérer au commerce équitable et de participer à la quinzaine. Alors à vous de jouer !

[1] http://www.befair.be/fr/content/definition-0