Les années 80 sont avant tout l’ère du fric et de la frime. On retrouve de la déstructuration et de l’excentricité dans les tenues, parfois même de la provocation. La mode des années 80 est un phénomène artistique qui s’invente dans la multiplicité et le métissage. Le travail des créateurs s’expose dans les musées et galeries. Les femmes ne sont pourtant pas de grandes toiles blanches à habiller de peinture… Vous allez voir, c’est à se demander…

3142440794_1_2_F8OvOvng

2677914_f260

 

A la fin de la décennie, la première génération de mannequins vouée à la célébrité apparaît comme Claudia Schiffer ou Naomie Campbell. Autre nouveauté, les tendances vestimentaires touchent un large public et sont très promues dans les médias et la publicité.ac1d5e92166cd43c504992a6ffecced1

 

 

 

 

 

 

 

tumblr_lvq5gmXKyj1qh5mm2o1_500

 

735c3f8964b1ab7e1768f1fc030d307eLa création joue sur les tailles et les dimensions. Les femmes de l’époque ont généralement la silhouette en X et donc une taille de guêpe qui contrastait avec des épaules structurées voir surdimensionées. Pour cela, on utilisait des épaulettes ou des manches bouffantes. Les caleçons moulants étaient agrémentés de sweats amples ou d’une robe pull et des low boots. Le pantalon à pinces taille haute légèrement bouffant se marie avec un body décolleté.53137473

 

 

 

 

 

 

 

 

annees80femmeLa tendance dominante est au voyant et au clinquant : Motifs, détails, teintes fluo, pastels, rayures, pois, strass, paillettes… Les années 80 sont un véritable cocktail de couleurs pétillantes. On ajoute à cela une explosion d’accessoires, notamment de grandes boucles d’oreilles et bracelets en plastique de toutes les couleurs. Sinon, un peu plus chic, de grosses boucles en or ornaient les oreilles des femmes qui exprimaient notamment leur richesse à travers leurs bijoux.mode3

 

 

 

 

 

 

 

 

1980s-fashion18_resultat

Un véritable phénoméne artistique on vous dit!

Du côté masculin, la mode n’est qu’une continuité de ce que l’on voit depuis la fin des années 70. Les vêtements de sports sont plus populaires que le jeans et se portent de plus en plus. c’est le style « sportwear » venue des Etats-Unies. Par contre, les couleurs flashy commencent peu à peu à ternir. On porte plutôt du noir, du blanc, de l’indigo, du bordeau, du vert forêt, des nuances de marron et de orange… Le velours et le tissu polyester sont assez utilisés. Mais les hommes portent aussi des polos, des col V, des bottes de cow-boy, des hoodies… Quand aux costumes ils rappellent ceux des années 40 : croisés, à rayures et pourvues d’épaulettes.depe1980

101725910

Dans les années 80, on retrouve également des influences vestimentaires particulièrement dominantes. On a déjà « l’executive woman » en tailleur aux épaules larges accentuées par des paddings imposants. (Thierry Mugler et Claude Montana).  La New Wave est une tendance chic et sexy, rock et gothique à la fois ; la couleur noire s’impose et on enfile le jean troué ou à frange. Enfin la Pop supplante le disco au cours de la décennie avec des couleurs acidulées et satinées dans un esprit Flash dance. C’est aussi l’essor des créateurs étrangers et de leurs motifs ethniques et exotiques.the-pretenders-group