Sydney fut la première ville de mon périple en Australie. Ce fut un véritable coup de cœur dès le début. C’est pourquoi j’ai choisi de vous brosser un portrait de cette ville emblématique Australienne.

Sydney en 2 mots
Sydney est la capitale de la Nouvelle Galles du Sud et l’une des plus grandes villes d’Australie. Elle est essentiellement connue pour son célèbre Opéra et compte presque 5 millions d’habitants.

Son histoire
À l’origine, la zone entourant Port Jackson, a été le territoire de tribus aborigènes pendant plus de 40000 ans avant la colonisation européenne. L’intérêt des européens pour l’Australie s’est fait ressentir après la découverte de Botany Bay (quartier sud du Sydney actuel), en 1770, par le capitaine James Cook. Dès lors s’en ai suivi une véritable course pour la conquête de l’Australie.
Le premier gouvernement établi à Sydney est celui du britannique Arthur Phillip, en 1788. Pendant plusieurs années, Sydney était devenu une véritable colonie pénitentiaire, accueillant des dizaines de milliers de condamnés. Les sites de bagnes se multipliaient, plus beaucoup connu d’entre eux est le « Hyde Park Barracks », inscrit depuis 2010 au patrimoine mondiale de l’UNESCO. Le premier Sydney fut le fruit d’un travail harassant des premiers colons et la source de nombreux conflits.
En 1901, l’Australie devient une « colonie indépendante » sans pour autant avoir signé quelconque déclaration d’indépendance. Cependant, depuis le 1er janvier 1901, l’Australie est communément considérée comme un Etat indépendant du Royaume-Uni. Ce n’est qu’en 1986, suite à la signature de « l’Australia Act », que les derniers liens juridiques entre les deux nations furent rompus.

Son climat
Le climat de la côte est australienne peut être comparée à celui de la côte est américaine. Les saisons sont inversées par apport à chez nous. L’été est de décembre à février et l’hiver est de juillet à septembre. Alors que nous sommes habitués à passer Noël sous la neige, devant un bon feu de cheminée et un chocolat chaud, il est plutôt coutume d’aller passer la journée sur la plage à Sydney, et profiter d’un apéro au couché de soleil. Lorsque je suis arrivée en janvier il n’était pas rares d’avoir des journées à plus de 40 degrés. Même à la fin du mois de mars il est encore aisément possible d’aller se baigner et se prélasser sur les plages.

La vie étudiante
Les premières grandes universités sont apparues notamment après la seconde guerre mondiale. Les universités Australiennes se basent sur le même système que les universités Britanniques. Le coût d’une année d’étude en Australie coûte entre 30000 et 60000 dollars en moyenne (soit entre 20000 à 40000 euros). Cependant il est assez facile de trouver un petit job étudiant à Sydney et de nombreuses bourses d’études sont mises en vigueur, comme aux Etats Unis. De nombreux étudiants asiatiques viennent finir leurs licences ou master en Australie, les écoles australiennes, en effet les universités sont réputées pour la qualité et la rigueur de leurs enseignements.

  • Les incontournables
  • Opéra House et le Harbour Bridge :
    Naturellement, on pense au traditionnel Opéra de Sydney, inauguré en 1973. Ce bâtiment impressionnant qui trône au milieu de Sydney Harbour. Une architecture splendide et des dimensions à couper le souffle. Juste en face on peut retrouver aussi le célèbre Harbour Bridge, construit dans les années 30. Ce pont immense, surplombe la baie de Sydney, permettant ainsi de relier le nord et le sud de Sydney, autre que par voie maritime.

    Les plages :
    Ces dernières font également parti des incontournables de Sydney. Bien évidemment, la plus connue d’entre toutes est celle de Bondi, à moins de 20 minutes du centre ville en bus. Cette dernière est immense et réputée pour ses vagues. Une véritable « ville » s’est crée tout autour, rendant ce lieu mythique et incontournable pour tous les backpackers. Cependant, on peut notamment citer les plages de Coogee, ou encore celle de Bronte, moins connues mais toutes aussi belles. Beaucoup plus sauvages et moins bondées, elles offrent de splendides points de vues et des piscines naturelles, creusées dans la roche.

    Les jardins botaniques :
    Plusieurs hectares de plantes, d’arbres et autres fleurs tropicales. Ces jardins botaniques se terminent à l’entrée de l’Opéra House. Ils constituent un vrai lieu de quiétude et de sérénité. Ses jardins zen, ses nombreux bassins et ses cafés en font un lieu d’exception, apprécié par les touristes comme par les locaux.

    The Rocks :
    C’est l’un des quartiers les plus anciens de Sydney. Ses bâtiments en grès sont à l’origine de son appellation : « The Rocks ». Ce quartier, anciennement fréquenté par les marins, puis par des gangs, est aujourd’hui un lieu touristique très convoité, connu pour son marché, ses pubs et son ambiance festive.

    Le nord de Sydney :
    Méconnu de la plupart des touristes, le nord de Sydney regorge pourtant de nombreux trésors cachés. Des parcs cachés sous une végétation denses, des points de vues incroyables ou encore le parc d’attraction Luna Park, juste au bord de l’eau.

    L’ambiance
    Sydney est une ville incroyable à tout point de vue. Les gens sont extrêmement accueillants, souriants et avenants. L’atmosphère « relax » et « à la cool » fait aussi partie du charme de cette ville. De plus, Sydney est une ville extrêmement festive et vivante.
    Pour résumer : Il y a toujours quelque à faire ou à voir sur Sydney, alors qu’attendez vous ? 😉