Quelles sont les personnes qui créent les musiques des jeux-vidéo préférés ? Il s’agit des sound designers, qui bénéficient depuis peu de formations spécifiques. Nous sommes allés à la rencontre de l’un des étudiants, à l’occasion d’une Game Jam, à l’école ISART Digital. 

A la Global Game Jam de l’école ISART Digital, les étudiants forment des groupes pour créer un jeu-vidéo sur un thème donné : tout ça sur un week-end bien chargé. Si les groupes se forment et ne bougent plus pendant toute la durée du week-end, il y a quelques électrons libres qui peuvent faire plusieurs projets en même temps : les sound designers. Selon certains, « ce sont les ninjas des Game Jams ». Nous sommes allés interviewer l’un d’eux, qui s’était fixé sur un seul projet.

NewVO Radio : Peux-tu te présenter ?

Alexandre : Je m’appelle Alexandre Bouadroune, j’ai 31 ans. Je suis en dernière année de Musique et Sound Design à l’ISART. Je suis en réorientation professionnelle ; avant, j’étais chanteur lyrique dans le coeur de l’armée et quand mon contrat s’est arrêté, je me suis réorienté.

Pourquoi avoir fait Sound Designer ?

J’ai une formation classique de conservatoire de composition et chant et j’ai toujours aimé écrire la musique, la composer. J’adore aussi les jeux-vidéo, je suis un gros gamer, donc j’ai cherché une formation qui réunissait les deux.

Est-ce que c’est ta première Game Jam ?

Non, j’en ai fait plusieurs, déjà, et j’en referai !

Dans quel groupe es-tu ?

Je suis sur un seul projet, Insidious : un univers graphique en noir et blanc avec des touches de couleurs, pour montrer au joueur les éléments sur lesquels il peut intervenir. On contrôle une onde qui doit s’échapper de cet immeuble. C’est un univers dark et creepy. On forme un groupe assez nombreux.

Comment gères-tu le planning, et notamment le sommeil ?

Moi, je n’ai pas dormi, mais les autres ont un peu dormi. Je fais beaucoup de pauses car nous, les Sound Designers, avons la chance d’attendre que les Game Designers fassent le design du jeu. Au début, on a du temps pour faire des recherches de musique et de sons, mais c’est ce soir que je serai en rush ! J’essaie de me reposer pour préparer ça. Dans le projet, les ambitions ont été revues à la hausse donc je ne me mets pas sur un autre projet.

 

Retrouvez le jeu-vidéo que son groupe a créé en 48 heures, Insidious