Le vendredi 24 novembre dernier s’est terminée l’exposition « L’État trompeur, le pouvoir de la propagande nazie » qui avait lieu depuis un peu plus d’un mois au barrage Vauban. Elle a été organisée et réalisée par l’United States Holocaust Memorial Museum afin de mettre en lumière le rôle primordial qu’a joué la propagande dans l’accession et la conservation du pouvoir du NSDAP, le parti nazi.

Photographie du barrage Vauban où se déroulait l’exposé.

Adolf Hitler disait lui-même que « la propagande est une arme véritablement redoutable entre les mains de celui qui sait s’en servir ».

Je m’y suis donc rendu en compagnie de Marinette afin d’assister à l’exposition, et de m’entretenir avec elle dans la foulée.

NewVo : Pourquoi es-tu allée voir cette exposition ?

Marinette : J’ai entendu parler de cette exposition au sein de mon entourage, de ce fait je m’y suis rendue avec curiosité car, d’une part, j’ai l’habitude de me rendre au barrage Vauban, et, d’autre part, je trouvais le sujet fort intéressant.

Photographie de la façade.

NewVo : Très bien, et qu’as-tu appris sur le sujet ? Est-ce que tu t’intéresses particulièrement à ce sujet ?

Marinette : J’ai pu me rendre compte de la place importante qu’a occupé la propagande dans la mise en place du régime nazi, et de son importance cruciale pour la réussite de la mise en œuvre de leur politique. Ensuite, sur le sujet en lui-même, je dois avouer que je ne m’y intéresse pas au quotidien car j’ai l’impression que l’on en parle assez comme ça. C’était un hasard.

NewVo : Du coup, maintenant que tu as assisté à cette exposition, comment caractériserais-tu la propagande ?

Marinette : Selon moi, il s’agit de transmettre une idéologie en utilisant divers supports de communication tels que les affiches, les tableaux, le cinéma, etc., afin de toucher le plus grand nombre d’individus possible.

Photographie d’affiche de l’époque.

NewVo : Dirais-tu que ce sujet est encore d’actualité ?

Marinette : Oui, bien évidemment ! Il suffit de regarder le cas nord-coréen pour s’en convaincre. En effet, leurs journaux télévisés, notamment, vouent un véritable culte à Kim Jong-Un qu’ils appellent leur « leader suprême ».

NewVo : Penses-tu que l’on insiste suffisamment sur cet aspect du IIIème Reich lorsqu’il est évoqué et étudié ?

Marinette : Non. À mon sens, on insiste trop sur Hitler lui-même, ses discours et ses attitudes, et pas assez sur le climat général de l’Allemagne à cette époque, qui a permis à tous ces évènements d’arriver, et qui fut justement causé par cette fameuse propagande.

Photographie prise sur place.

NewVo : Qu’est-ce qui t’as le plus frappé dans cette exposition ?

Marinette : Ce sont indiscutablement les affiches caricaturant les personnes de confessions juives. Elles sont en vérité insoutenables, je dois bien avouer que lorsque l’on sort d’une telle exposition on est poussé à réfléchir à ce qui se passe aujourd’hui partout sur le globe.

NewVo : D’accord ! Merci pour cet entretien !