Hicham Fassi-Fihri, candidat (Citoyens) dans la 15e circonscription de Paris (Paris 20e) 

1- Pouvez-vous vous présenter ? D’où vient votre engagement ?

J’ai 51 ans, divorcé, père de deux enfants. Je me suis engagé en politique à l’arrivée de Nicolas Sarkozy au pouvoir. Jusque là je me disais que les « sachants » faisaient pour le mieux. Je me suis impliqué avec les verts, devenus EELV.

J’ai découvert alors l’écologie politique, une science politique passionnante qui oblige à penser la société autrement. J’ai quitté EELV il y a quelques semaines, constatant le décalage entre les réflexions internes et la dégradation de la situation sociale de nos concitoyens.

2- Pourquoi vous présentez-vous à cette élection législative ? D’où est venu ce déclic ?

La charge de député est celle qui permet de façonner l’avenir de la Nation et de corriger ses dérapages. Le travail à l’Assemblée Nationale est le meilleur exercice de la démocratie. Voyant la déflagration politique depuis des mois, il m’a semblé que je pourrai être force de proposition dans cette assemblée.

Je ne suis pas issu de grands corps, ne vis pas de la politique. Ma vision de terrain des problèmes de la population permettra de corriger les excès des politiques « hors-sol ». Il faut renouveler le personnel politique à tous les niveaux, l’Assemblée Nationale en est l’un des niveaux.