fotofever

Salut à tous c’est un article un peu spécial écrit à quatre mains. Parce que oui, moi, Anaïs (salut salut) je vous écris avec Emma (que je vous présente très bientôt…)

Aujourd’hui vendredi on est parties à la quatrième édition de Fotofever, la foire de la photographie au Carrousel du Louvre. Les places sont chères mais on a trouvé un bon plan grâce à la galerie Emilie Dujat, que j’avais découvert il y a deux ans justement à Fotofever.

Alors Fotofever c’est quoi ? C’est un projet lancé par Cécile Shall, petite-fille du photographe Roger Shall. La photographie contemporaine est à l’honneur avec la présentation de stands de plusieurs galeries du monde entier. Au programme, exploration de la diversité de la photographie de nos jours, des conférences, des échanges avec les artistes et galeristes, et des visites-guidées appelées Fotowalk.

 

On revient avec vous sur nos coups de cœur… TOP 5 !

Celui dont on veut absolument vous parler, c’est le photographe Eric Ceccarini, qui a été exposé pour la Leonhards Gallery : un belge d’origine italienne qui vit à Ibiza et qui est connu dans le monde de la mode, ce qui peut se voir par sa manière de traiter le nu féminin. On est tombées amoureuses de son The Painters Project ou quand la photographie et la peinture se rencontrent…

Etiye02-658x1000 Ra-Superstar-01-665x1000

D’autres sont à découvrir ici .. 

 

C’est 100 photos pour 100 peintres et le résultat est juste incroyable. Celle qu’on a préféré ?

JeanLouis-Boccar-copie

 

 

 

 

 

« Jean Louis Boccar 01 » 2013, pour 10 500E (la bonne affaire !)

 

 

 

 

 

 

Le stand de la Galerie Spazio Nuovo qui nous vient tout droit d’Italie nous a également laissé avec plein de paillettes dans les yeux. Parce qu’on est des historiennes de l’art et que la sculpture grecque nous parle énormément, Olivier Roller nous a offert un moment de pure extase (et j’exagère à peine). Ses photographies sont justes sublimes…

ROM06-inconnu-inconnuROM01-auguste-meroe
D
‘autres photos ? Ici 

 

On veut également vous parler de Silvia Gaffurini, de la galleria spaziofarini6 : c’est une spécialiste de la restauration d’oeuvres d’art ancienne. La photographie étant aussi sa passion, elle a réussi à concilier les deux et le résultat est super sympa :

photo

Détails …

exposant-image-561ec17fd99f18.46792168_largeexposant-image-562e6b7d3e23e8.91333848_large

Une découverte surprenante voire bien marrante, ce sont les photographies d’Olivier Legan, artiste français qui reprend à sa sauce le dicton « L’Habit ne fait pas le moine ». Sa démarche est originale et assez éclectique car ce sont des femmes comme vous et moi, toutes origines et morphologies confondues, qui se prêtent au jeu !

OLIVIER-LEGAN-Marie-photographies-sous-plexiglass-217X61x7.5-cm OLIVIER-LEGAN-Viviane-photographies-sous-plexiglass-217X61x7.5-cm

Coucou !

 

Et pour finir, on la met en dernier car je suis la seule à avoir eu un coup de foudre pour elle (enfin la seule pas vraiment, puisque c’est la lauréate de cette année de Fotofever !) c’est l’artiste Juliette-Andréa Elie et ses oeuvres uniques. Ce que j’ai aimé c’est vraiment une idée d’une autre forme de la photographie puisqu’elle utilise un papier calque du XVe siècle (elle est attachée au fait que le matériau peut avoir une histoire artisanale) qu’elle associe à ses photos. & plus encore ce papier calque est retravaillé par elle-même car elle y intègre des motifs géométriques, des lignes et des courbes. L’utilisation du calque lui permet de retranscrire les paysages nébuleux islandais dont elle garde un vif souvenir.

bfe69bfd-2590-a75b-bc7beb7b54e7862a image

Ce qu’on en a pensé : Cool. Vraiment cool. Il n’y avait pas trop de monde, agréable de voir de la photographie même si du coup nos yeux sont sans cesse sollicités. Il y avait énormément de diversités. De quoi nous en mettre plein la vue ! A faire très vite avant dimanche !