Artistes et fans avaient pris rendez-vous à Paris, sur le parvis de l’Hôtel de Ville, du 15 au 18 juillet, à l’occasion du 5e Festival Fnac Live. Côté scène, comme côté foule, l’édition 2015 a rempli sa part du marché. Nous y étions.

Quatre jours durant, l’Hôtel de Ville de Paris a vibré aux sons des décibels d’une pléiade d’artistes et d’une foule en délire. Un événement musical qui, depuis son lancement en 2011, ne cesse de grandir et de revoir ses ambitions artistiques à la hausse.

Du 15 au 18 juillet dernier, pas moins de 27 chanteurs francophones et internationaux se sont en effet retrouvés sur les deux scènes composant le festival parisien. Au menu ? Brigitte, Benjamin Biolay, Christine And The Queens, Selah Sue, Mika, Izia, Ibeyi, Django Django, sans oublier le rappeur Nekfeu ou encore Dominique A et Jeanne Added… L’accent a donc été mis sur la diversité et la richesse des genres musicaux, qu’il s’agisse de talents en devenir ou confirmés.

Cette programmation éclectique a remporté l’adhésion du public. Un événement musical dont la conception ambitieuse a été payante, puisque l’on parle de 130 000 festivaliers, avec un pic de fréquentation à plus de 35 000 personnes jeudi pour les concerts de Christine And The Queens et de Selah Sue notamment. Ce soir-là, en marge du parvis chauffé à blanc, un drôle de spectateur.

A la surprise générale, François Hollande était effectivement présent lors de la deuxième soirée du Fnac Live, en l’honneur des 10 ans de Because Music, label indépendant dont étaient issus les artistes présents sur scène. Aperçu sur le côté de la scène, le chef de l’Etat s’est ainsi offert un bain de foule dans le carré VIP et en a d’ailleurs profité pour saluer le talent des deux chanteuses alors à l’affiche.

Vous l’aurez compris, les programmateurs du Fnac Live ont proposé une vitrine rutilante, avec des soirées allant crescendo. Après quatre jours de chaleur harassante, cette boum géante et populaire s’est achevée samedi soir avec Mika sous une pluie battante. En l’espace de cinq minutes, à l’issue de la performance du Dj niçois The Avener, un déluge s’abat sur les tenues estivales de l’audience. De quoi rafraîchir l’atmosphère après l’arrivée sur scène de Nekfeu, dont le talent pour captiver une foule est indéniable, qu’on apprécie ou non l’étoile montante du rap français. Un très bon cru dont la saveur nous fera patienter jusqu’à l’année prochaine.