Le club hambourgeois a toujours

participé à la lutte pour l’égalité des

Hommes .Il est connu dans le monde

entier pour son engagement militant.

C’est un des plus petits clubs au monde

qui joue en seconde zone 2ème division

et c’est pourtant un des plus réputés.

Sankt Pauli fut longtemps un quartier

chaud de Hambourg. C’était le coin des

bars de marins, celui de la drogue et

des maisons closes. Puis nommer «

quartier rouge » envahi par les squats

d’artistes, les militants libertaires ou

d’extrême gauche, les punks.
On les retrouves dans les tribunes du

stade, au milieu des drapeaux et des

tête de mort, emblème du club.


En 1963, il devienne le premier club

allemand à aligner un joueur venant

d’Afrique noire, l’attaquant togolais

Guy Acolatse. Antifasciste, antiraciste,

antihomophobe et luttant contre le

sexisme, voilà comment se définit le

club.
A l’entrée du stade lors des marche il

récolte des dont pour les pour les sdf. Il

accueille aussi dans leur locaux une

autre équipe de foot qui s’occupe de

jeunes en difficultés et de réfugiés.

 

Aujourd’hui plus qu’une équipe de foot

c’est l’impulsion et l’entraide de tout

une communauté que le club réunie.

 

⚽️⚽️⚽️⚽️⚽️⚽️⚽️⚽️⚽️⚽️⚽️⚽️⚽️