Vermeer et les maitres de la peinture de genre

Bien que l’on connaisse Johannes Vermeer essentiellement pour La laitière, aujourd’hui égérie d’une célèbre marque de yaourt, Vermeer est avant tout, avec Rembrandt et Frans Hals, un des grands maîtres de l’âge d’or hollandais.

Depuis le 22 février, le Louvre rend hommage au « Sphinx de Deft », un personnage solitaire et énigmatique, avec une exposition exceptionnelle qui réunit pour la première fois à Paris depuis 1966, douze tableaux de Vermeer.

 

On récapitule :  

  • Biographie :

Né à Deft le 31 octobre 1632, Johannes Vermeer est un peintre baroque néerlandais. Il meurt en 1675 dans la même ville, ne laissant derrière lui que 35 tableaux.

Peu reconnu de son vivant, il faudra attendre 1866, que Théophile Thoré-Bürger publie la première monographie sur le peintre, faisant de Johannes Vermeer un des peintres les plus importants du Siècle d’or hollandais.

  • Ses œuvres les plus connues :

La Laitière

 

                                          La Jeune Fille à la Perle

 

 

 

 

 

Le Géographe

Qu’est-ce que la peinture de genre ?

Ce que l’on considère comme étant la peinture de genre concerne une catégorie picturale qui représente des scènes à caractère anecdotique, intime, familier ou populaire.

C’est au XVII ème siècle, avec l’apogée de la puissance économique mondiale des Provinces-Unies (aujourd’hui Hollande) que la peinture de genre voit le jour, représentant des anonymes mis en scène dans leurs activités du quotidien, bien loin des diktats des grands thèmes de la peinture historique et religieuse.

Vermeer va encore plus loin en imposant une peinture de la vie silencieuse, celle d’un monde clos et intime. C’est le cas de La femme en bleu lisant une lettre, qui semble se cacher pour lire sa lettre. Avec Vermeer, magicien de la lumière, l’objet le plus simple prend de l’importance, se transformant ainsi en un véritable trésor.

 

A propos de l’exposition :

 L’exposition au Louvre qui réunit 12 toiles de Vermeer, permet de comprendre la rivalité entre « le Sphinx de Deft » et les autres peintres de scènes de genre qui étaient tous à la recherche de « scènes élégantes et raffinés », représentant les scènes anodines du quotidien au cœur de la peinture de genre.

 

À voir aussi : La revanche de Vermeer, un documentaire-fiction de 95 minutes produit par ARTE, diffusé le 5 mars 2017 et disponible en VOD ou en DVD.

 

 Infos pratiques sur l’exposition :

Durée de l’exposition : du 22 février au 22 mai 2017

Lieu : Musée du Louvre, Hall Napoléon, sous la pyramide

Tarif sur place (collections permanentes et expositions) : 15€

Ouverture : tous les jours, sauf le mardi, de 9 h à 18 h.

Nocturnes : les mercredi et vendredi jusqu’à 21h45.

 

Pour plus d’infos, rendez-vous sur : http://www.louvre.fr/expositions/vermeer-et-les-maitres-de-la-peinture-de-genre