Voici l’interview de Elohriël, jeune homme de 20 ans sur le point de créer sa propre marque et nous présente son travail.

Pourquoi tu as eu envie de te lancer dans la mode ?

Depuis l’âge de 12 ans, je me suis passionné pour le vêtement, ça faisait partie de mes nombreux centres d’intérêt. Je m’y suis lancé par instinct, je trouvais que j’étais à ma place dans ce milieu.

C’est seulement par la suite que j’ai découvert toute la « profondeur » de l’univers de la mode; aujourd’hui ce qui me passionne, c’est le fait que la mode n’est pas superficielle comme on pourrait le croire, mais touche aux profondeurs d’une personne, d’une société.

Je pense qu’aujourd’hui la mode est perçue et vécue de façon trop superficielle, moi c’est vraiment l’aspect intérieur/profond de la mode qui m’intéresse. Ça représente des idées, une façon de penser, d’être, notre lien avec la société, etc…

Parle-nous de ta dernière collections.

Ma dernière collection que j’ai réalisé dans le cadre de mes études « IMPERIUM » prend ces racines dans la notion du pouvoir). L’idée est ici traitée dans sa globalité : le pouvoir au sein de la société, le pouvoir personnel libérateur, ainsi que la force de pouvoir faire (être en mesure/ capable.) .

J’ai réalisé chaque vêtement et accessoire moi même. Une partie du tissu a été fournie par mon école (l’Ort à Strasbourg). J’utilise aussi une matière intissé d’origine végétale que j’ai créé moi-même. Voici quelques pièces de mes collections.

Robe et éventail , collection IMPERIUM

 

                       Robe, collection Born to Eternity

 

Quelles sont tes sources d’inspiration ?

Je m’inspire de différentes périodes de l’histoire et de différentes cultures du monde entier. Je remets ces thèmes aux goûts du jour en y ajoutant des lignes contemporaines voire même futuristes. Je ne suis pas dans la nostalgie d’un passé perdu, au contraire, je m’en nourris pour créer le futur. Il y a beaucoup de films qui m’inspirent aussi, je pense que la fiction est une sorte de fantasme pour l’humain alors pourquoi ne pas l’amener dans la réalité.

As-tu des conseils pour les futurs créateurs ?

C’est beaucoup de travail donc il faut être persévérant. Mais surtout, il faut garder l’équilibre entre un univers créatif riche et un réalisme commercial. Il ne faut pas oublier que le but c’est de vendre.

Voici les liens pour découvrir ses créations :

Vous pouvez également visiter son site internet, aller voir sa page Facebook et Instagram.