La poésie, un genre littéraire obsolète et snob ? La traversée des regards de Gabriel Meshkinfam, un jeune normalien, saura vous convaincre du contraire. Dans ses vers, le bel art est une douceur accessible à tous. Un délice d’images, de références, qui nous bercent et nous porte dans notre bulle, celle de notre nostalgie ou celle de l’espoir exalté du futur. Gabriel Meshkinfam rejoint ainsi ces nouveaux artisans de la poésie, il pose des mots francs, cinglants pour bâtir des images brutes qui se gravent dans notre imaginaire. Il est question de « Narcisse » « et pourtant » « sa vie inerrante » nous semble humble car lambda. Je vous conseille vivement de vous plonger dans La traversée des regards un voyage qui marquera votre imaginaire et comme disait Goethe « Qu’est-ce que la poésie ? Une pensée dans une image. », la pensée de l’auteur vaut le détour au regard de sa première œuvre.

Margaux Chikaoui